Magazine France

Présidence d'Europe et de France : Le rêve passe et la confiance règne

Publié le 24 novembre 2008 par Slovar
Souvenez-vous, c'était il y a quelques mois : La France prenait la présidence de l'Union Européenne. Que n'a t-on entendu sur l'efficacité retrouvée de l'Europe grâce à notre Nicolas ?
Les mouvements de bras et jambes terminés, c'était l'Irlande qui refusait de valider le Traité de Lisbonne. Une réunion photographique de l'Union pour la Méditerranée, Puis la tourmente finnacière et pour finir un G20 au cours duquel, tout ce qu'on a appris c'est comme l'aurait dit Coluche "qu'on s'autorise dans les milieux autorisés à penser qu'un accord secret aurait pu être conclu"
Bon, on est loin du "règne" flamboyant prédit par notre Président et on ose demander ce qui a été fait sur
L'harmonisation fiscale pour les entreprises
Le remboursement des aides publiques pour les entreprises qui délocalisent
Le sort des paradis fiscaux.
Essayant de valoriser au maximum les derniers jours de sa présidence, Nicolas Sarkozy comptait sur un plan de relance économique européen. Justement, il en parlait aujourd'hui avec son amie Angela.
La France et l'Allemagne se sont accordées lundi pour coordonner leurs efforts de relance économique face à la récession, mais Nicolas Sarkozy n'est pas parvenu à convaincre Angela Merkel de mettre la main à la poche pour soutenir le plan européen concocté à Bruxelles.
Après une heure d'entretien avec la chancelière allemande, le président français a conclu le 10e conseil des ministres franco-allemand en résumant d'une phrase lapidaire les positions des deux pays concernant les mesures de soutien que la Commission européenne doit proposer mercredi à ses 27 membres: "la France y travaille, l'Allemagne y réfléchit".
Devant Nicolas Sarkozy, la chancelière a en effet confirmé ses réticences à ouvrir le porte-monnaie pour financer l'élaboration de ce "paquet" de relance économique, d'un montant estimé à 130 milliards d'euros, soit l'équivalent de 1% des produits intérieurs bruts des Européens.
"Le risque que nous courons un peu aujourd'hui, compte tenu d'informations qui ne sont pas toujours faciles (à interpréter), c'est que les événements se précipitent", a-t-elle mis en garde lors d'une conférence de presse.
"L'Allemagne a déjà engagé une bonne partie de ces mesures (de relance)", a poursuivi Mme Merkel, avant de renvoyer au début de l'année prochaine une décision sur son éventuelle participation. "Il y aura une réunion (de son gouvernement de coalition) début janvier et on verra si ce que nous avons fait est concluant" a-t-elle dit.
Défendant bec et ongles son quasi-équilibre budgétaire, la chancelière avait déjà fait savoir qu'elle ne voulait pas "verser un sou de plus" pour le plan de Bruxelles, estimant avoir déjà "fait son devoir" européen en débloquant 32 milliards d'euros sur deux ans pour soutenir son économie ... / ... Source AFP/Google
Tout ceci est décourageant pour un homme qui devait réformer le capitalisme et ambitionnait de rester Président de l'Union jusqu'en 2010. Le retour aux affaires courantes de notre petit pays risque d'être difficile.
Est-ce le retour du Président sur ses terres ou un petit manque de confiance dans l'avenir ? Mais, deux Ministres (ils étaient trois mais Yves JEGO a jeté l'éponge) sont d'ores et déjà en campagne pour 2010. Discrètement mais surement, ces ministres testent et évaluent leur popularité et surtout leur futur point de chute.
C'est le cas de Valérie Pécresse qui ambitionne d'être candidate aux élections régionales en Ile de France mais qui va pour celà devoir éliminer son collègue du gouvernement Roger Karoutchi.
Page Facebook : EN 2010 TOUS POUR VALERIE PECRESSE PRESIDENTE DE LA REGION I.D.F. Page Facebook
Informations générales
Type :
Intérêts communs - Politique
Description :
Valérie Pécresse , Un nouveau visage pour l'Ile-de- France
ENSEMBLE POUR LA CANDIDATURE EN 2010 DE VALERIE PECRESSE POUR LA PRESIDENCE DE LA REGION I.D.F.
Valérie Pécresse, née Roux le 14 juillet 1967 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est une femme politique française. Elle est ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche des Gouvernements François Fillon 1 (18 mai 2007) et François Fillon 2 (19 juin 2007).
Dans son édition du 13 novembre 2008, Valeurs Actuelles dresse le portrait de Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche le jour, candidate à la région Ile-de-France le soir. L’hebdomadaire souligne que Valérie Pécresse mène sa campagne sereinement mais avec détermination. Elle est décidée à aller chercher chaque voix « avec les dents » : « J’aime ces salles polyvalentes remplies de personnes parfois conquises, parfois indifférentes, parfois hostiles, qu’il faut convaincre par la seule force du verbe. »
Blog : http://vpidf.blogspirit.com/
Les textes du blog sont très "terrain"
Vous êtes venus nombreux, mercredi dernier, pour m’accueillir à Sucy-en-Brie, dans le Val-de-Marne. Et pour cause, vous étiez décidés à me faire passer un message, partagé par l’ensemble de la population et des élus. Ce message, il est clair : « Sucy-en-Brie souffre des transports et quelle que soit l’issue des élections de 2010, nous ne voulons plus du statu quo » ... / ...
Néanmoins, pour la pré campagne, on reste assez parisien
Dans le cadre de la précampagne pour la désignation du candidat chef de file de l’UMP aux élections régionales pour 2010, le renouvellement des idées est primordial. C’est pourquoi je vous invite à un premier débat public sur le thème : « Notre avenir en Ile-de-France »
Samedi 29 novembre 2008, de 15h à 17h30
Salle Victor Hugo
Immeuble Chaban-Delmas
101, rue de l’Université
75007 Paris
A partir des attentes des Franciliens et autour de personnalités de la société civile, nous évoquerons les sujets cruciaux de l’emploi et de la formation, du développement économique et de l’écologie, de la sécurité et du vivre ensemble.
La page Facebook de Roger Karoutchi est plus "anonyme" puisqu'il s'agit d'une page "fan de" qui existe par contre depuis plus longtemps que celle de Valérie Pécresse.
Roger Karoutchi lui préfère miser sur un blog qui donne dans le "luxe" graphique et des slogans courts : "un programme révolutionnaire" et un sondage de la plus haute importance :
Permettre à ceux qui le souhaitent de travailler
le dimanche en Ile-de-France :
Je suis pour
Je suis contre
Je suis encore indécis
La lecture des derniers posts publiés détonnent avec ceux de sa collègue et future adversaire
Roger KAROUTCHI offre le Beaujolais nouveau
En campagne interne pour devenir le candidat de l’UMP aux prochaines régionales, Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement, est sur tous les fronts. Même pour le Beaujolais nouveau. Il organise en effet ce soir un apéritif géant pour l’ensemble de ses soutiens régionaux (...)
Roger Karoutchi "ravi" qu’Huchon reste éligible pour l’affronter "à la loyale"
Roger Karoutchi, qui brigue la tête de liste UMP en Ile-de-France pour les élections régionales de 2010, s’est dit vendredi "ravi" que la peine d’inéligibilité de Jean-Paul Huchon ait été annulée en appel car il entend affronter le président PS de la région "à la (...)
C'est vrai que Jean-Paul Huchon fragilisé par son affaire peut paraître en difficulté (Au PS on en discute). Il est vraisemblable qu'après le 29 novembre, les hostilités entre les deux ministres vont commencer pour une durée de plusieurs mois. Cela devrait mettre un peu d'ambiance au conseil des Ministres et même à l'UMP. Et si la crise au PS devait s'aggraver, pourraient surgir Françoise de Panafieu ou même François Fillon et pourquoi Jean-Louis Borloo...
Vous avez aimé le PS en folie, vous adorerez l'UMP en bataille pour l'Ile de France
Crédit photo
Le nouvel ordre mondial

Libellés : europe, gouvernement, sarkozy


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slovar 2897 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte