Magazine Humeur

“Péripéties tragi-comiques” au PS

Publié le 25 novembre 2008 par Jlhuss

par Makhno

jean-luc-melenchon1182349122.1227541544.jpg
Pourquoi le cacher. Au départ, j’avais pas trop envie de commenter les péripéties tragi-comiques du “truc”, mais bon. Constatant l’immense désarroi qui semble visiblement régner dans presque toute la classe politicienne et médiatique (à la suite de ce que l’on sait), je ne peux m’empêcher, voyez comme je suis “brave”.

A “droite” pour commencer.

Avouez qu’il faudrait ne pas avoir de coeur (ou alors de pierre), pour rester insensible à la compassion attristée d’un Frédéric Lefevre (député UMP et porte parole du même) ou encore d’un Laurent Vauquiez (secrétaire d’état au chômedu). Selon les dires de ces messieurs : “C’est fort regrettable tout qu’est ce qui se passe à la tête du PS !” (On n’in brairot Baptisse !).

Ah ! Ben ! N’effet ! Hein ? Avec qui ces braves gens vont-ils continuer à discuter en rond et faire tourner la boutique républicaine qu’on a, si les camarades socialistes les lâchent en pleine crise ? Avec le “facteur” ? Bon courage !

Sans compter que du rythme où semblent vouloir aller les choses, un de ces quatre matins, “on” (traduisez les mêmes), va se retrouver avec une jolie crise sociale sur les bras et alors ? Hein Vladimir ? “Que faire” ?

20070422bayrou.1227541762.jpg
Au centre ensuite.

L’a beau faire son “kéké”, y sait bien l’ancien maire de Pau, que sans quelques allié(e)s à la tête du premier parti de gauche (à ce qu’on dit), capables de capter et de ramener dans son escarcelle un bon paquet de voix aux élections : “Adieu veaux, vaches z’et cochons !”

En résumé. L’avenir n’est pas aussi “rose” qu’il semble le croire et surtout le dire, pour le “deuxième fer au feu de la droite”.

A gauche mat’nant.

Je parle évidemment de la gauche “raisonnable”, de la gauche “responsable” (on peut admirer à quel point), bref, de la gauche “réformisse”. C’est une évidence, puisque même Christophe Barbier le dit, le Parti “Socialisse” va imploser M’âme Dupont.

Quel malheur ! Quel dommage !

Mais nan ! Je tiens à rassurer les éventuels partisans, militants et supporters du PS, c’est mon devoir de le faire et je le ferai jusqu’au bout ! Na ! Le PS compte 135000 membres, parmi lesquels, 60% “d’obligés”, traduisez : d’élus, d’employés de mairies, cétéra, cétéra… CQFD.

Jamais les “camarades” n’accepteront que l’on tue la “poule aux oeufs d’or” et tous les financements publics qui vont avec.

Oui ! Mais ! (M’objectera-t-on sans doute) : “Et les 40% de pas z’obligés ?”

9782353150236.1227541815.jpg
J’ai eu récemment l’honneur d’assister à un événement historique, à savoir, la première réunion publique dans le Nord du “Parti de Gauche” de Mélenchon et Dollez. Vous voulez mon avis ? Nan ! Je vous le donnerai quand même. Le futur parti réformisse des “pas z’obligés”, c’est là qu’il est en train de se construire, je n’y adhérerai évidemment pas (ça serait pas honnête), mais, y compris financièrement (à la mesure de mes maigres moyens), je le soutiendrai.

C’est pas moi qui le nierai, la “classe moyenne” a certainement vocation à rejoindre le combat de la gauche et historiquement a toujours joué un rôle éminent dans l’évolution de la société. Mais bon. La “classe moyenne”, même si j’ai l’honneur et l’avantage de lui appartenir (selon l’INSEE), c’est pas vraiment ma “famille d’origine” ni ma “culture”, si vous voyez ce que je veux dire.

Alors bien sûr, Marc (Dollez), n’a pas manqué d’insister (et il a eu raison), sur le fait que le PG (Parti de Gauche) était largement ouvert à tous et à toutes (et en particulier aux “cousins”), n’empêche que quelques uns des intervenants n’ont pas manqué de souligner qu’à leurs yeux “Marx, bien entendu ! Mais Marx, c’est dépassé” (????). A part ça, j’ai aussi entendu des choses fort intéressantes au sujet de la “démocratie” qui devrait bien un jour ou l’autre faire son entrée dans les entreprises (et ça par contre chez les marxisse, on n’en parle pas du tout). La vie n’est pas simple.

En conclusion, je n’ai nullement l’intention d’aller jouer les “entristes” chez Mélenchon (à mon avis, je perdrais mon temps), mais je suis bien d’accord qu’un tel parti, vraiment de gauche, vraiment “socialiste réformiste”, est devenu plus que jamais nécessaire (mais pas suffisant), si nous voulons ouvrir de vraies perspectives à tous ceux qui désespèrent (presque), d’en trouver.

Ouf ! Merci qui ? Cordialement.

Un “commentaire édité ” de Makhno , notre Ch’ti, à propos de la note :« T’as-t’y le look, cocotte

ééé

ééé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines