Magazine Emarketing

Publicité pour presque -fille

Publié le 23 novembre 2008 par Alice Blondel
Vous avez vu, c’est bientôt Noël …
Ca se voit parce que les programmes TV pour enfants sont farcis de pubs de jouets jusqu’à l’os ! (Les tunnels de pubs sont plus longs que les dessins animés) Et plus je les regarde plus je suis affligée
708913053.jpgA longueur de spots, les petits garçons se battent à coups de Transformers, jouets Naruto et autres voitures-monstres.
789168007.JPGA longueurs de spots, les petites filles se pâment avec des voix gnagnans devant des bébés ou des chiots en plastique qui font pipi et « maman», et brossent les cheveux de leurs poneys rose et mauve ou de leurs poupées Bratz super sexy.
Ca m’énerve !
Heureusement que "Docteur Maboule" sauve la mise et que c’est une petite fille qui sauve le patient de la publicité de ce jeu de société, mais franchement cette « sexisation» à outrance des jouets me terrifie ; C’est du super conditionnement de nos enfants !
D’un coté je reconnais que cette approche est sans doute incontournable dans la segmentation du marché du jouet (voir ici la segmentation Mattel), mais franchement ils pourraient quand même faire des efforts pour faire des spots moins stéréotypés!
2083705814.JPG
Et après on se plaindra que notre éducation et notre société normalisent la place des filles à la maison et auprès des enfants, tandis que les garçons se voient valorisés au travers de leurs « combats » et leurs super-héros !
Je voudrais que les chefs de produits et publicitaires fassent comme ces auteurs d’une série de livres pour enfants (dont je cherche le nom mais que je retrouverai bientôt) qui justement renversait les rôles et imaginait aussi des histoires où, pour une fois, la princesse sauvait le chevalier et terrassait le dragon !
Et puis aussi je voudrais aussi qu’ils pensent aux petites filles qui n’ont pas envie d’être des princesses ou de peigner des chiots, comme mon Elastigirl....
Car je ne sais pas si c’est à cause de l’influence de son grand frère, mais en dehors des rares fois où elle me pique mes colliers, on ne peut pas dire qu’elle soit très fi-fille...
- Tous les matins elle râle pour que je l’habille en « garçon » (comprenez, pas de jupe ni même de chemisier imprimé)
- Elle refuse de mettre l’habit de fée qu’on lui a offert mais préfère le costume de Spiderman de son frère.
1195173895.JPG
- La Barbie ballerine offerte pour son anniversaire a du tourner trois fois sur socle depuis 4 mois, mais par contre il a fallu acheter en taille 3 ans le même pyjama de chevalier de chez Petit Bateau que son frère avait eu (celui avec la cape !) pour qu’elle puisse jouer au tournoi avec une épée en plastique.
883775562.png- Et elle connaît tellement pas cœur les Pokemon, qu’au lieu de se savonner tranquillement dans le bain du soir, avec son gant Charlotte aux Fraises, elle jaillit nue comme un ver de la baignoire, en m’envoyant à la figure sa « pokeball » en plastique, et en hurlant « PIKASSSU*, A TOI DE ZOUER !!!! »
Alors vous croyez qu’elle réagit comment devant les «pubs de filles » ?
Heureusement que Dora l’exploratrice trouve grâce à ses yeux, mais franchement ça va être dur de trouver quelque chose pour elle à mettre sous le sapin !

* Pikachu, le Pokemon vedette pour les non initiés.. Sinon , les SSSS et les ZZ, c’est l’accent de ma fille..

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alice Blondel 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte