Magazine

L'absurdité des mères porteuses

Publié le 25 novembre 2008 par Micheljanva

Extrait d’une dépêche AFP :

"La cour d'appel à Arnhem (est des Pays-Bas) a accordé un droit de visite au père biologique belge de Donna, petite fille née d'une mère porteuse belge qui l'aurait revendue à un couple néerlandais, mais a confirmé que la garde de l'enfant revenait à ses parents adoptifs. "La cour d'appel (...) juge recevable la demande du père biologique d'obtenir un droit de visite", ont indiqué les juges. Donna est née en 2005 d'une mère porteuse, son père biologique et son épouse ne pouvant avoir d'enfants. Celle-ci a donné l'enfant à un couple néerlandais alors qu'elle l'avait promise à son père naturel belge. Le père biologique de Donna, reconnu à la suite d'un test ADN, avait tenté en mai, en première instance, d'obtenir la garde de l'enfant, ce qui lui avait été refusé. En appel, cette demande a également été rejetée mais, contrairement au jugement en première instance, les juges ont reconnu "le lien personnel étroit" entre le père biologique et l'enfant, et lui ont octroyé un droit de visite (…) "

Comment après la lecture d’une telle dépêche peut-on encore trouver des partisans de la légalisation des mères porteuses (ou gestation pour autrui) ? Ces gens là ont-ils vraiment réfléchi à l’intérêt de l’enfant et aux conséquences psychologiques dramatiques que risque de subir Donna ? Cet imbroglio néerlandais est une preuve par l’absurde que l’éthique et la morale doivent par moment s’opposer à ce pseudo-droit à l’enfant ! (voir aussi ici)

Philippe Carhon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte