Magazine Politique

La victoire de Martine Aubry confirmée

Publié le 25 novembre 2008 par Gezale
Dans les rues de Pont-Audemer. (photo JCH)
Kader Arif, au nom de la commission de récolement des votes des 3200 sections et des 102 fédérations a annoncé, ce soir, la victoire de Martine Aubry qui est donc élue Première secrétaire du Parti socialiste. Le conseil national du PS par 159 voix contre 76 a approuvé son rapport. Martine Aubry a obtenu 67 451 suffrages et Ségolène Royal 67 349, soit 102 voix d'écart. Ce fut long et difficile mais Martine Aubry se porte bien.
J'ignore s'il y a eu des tricheries et des fraudes dans des sections. Qui oserait affirmer que 100 % des militants socialistes sont irréprochables ? Il doit y avoir une infime proportion de malhonnêtes. Pourquoi seraient-ils dans un seul camp. La loi des grands nombres appelle à l'équilibre.
La victoire de Martine Aubry est une courte victoire mais celle de Philippe N'Guyen Than (20 voix) à Vernon ou celle de Bernard Christophe à Routot (8 voix) ou encore celle de Guy Auzoux à Louviers (22 voix) sont aussi de courtes victoires qui n'enlèvent aucune légitimité à ceux que le suffrage universel a désignés. A partir de demain, Martine Aubry assumera totalement et pleinement son rôle. Elle va constituer une direction renouvelée, rajeunie, métissée, féminisée où tous les courants du PS seront représentés. Elle n'attendra pas Ségolène Royal pour sonner la rénovation, le rassemblement, l'unité.
Depuis deux mois, je milite activement pour la victoire de Martine Aubry. Ce soir je suis satisfait mais ce serait une erreur grave de triompher, de diviser encore un peu plus. La bataille électorale est derrière nous. Une nouvelle page du PS va s'écrire. Contre la privatisation de l'audiovisuel public, pour la défense des services publics, contre la suppression des postes d'enseignants, pour sauver le système de santé, la retraite à 60 ans, les 35 heures. Ce soir, on annonce 48 000 chômeurs en plus en octobre. C'est dire la tâche qui échoit aux socialistes et aux élus d'opposition.
En attendant le congrès de 2011 qui permettra de dégager les candidatures à la candidature pour l'élection présidentielle, il nous reste à militer, à rejoindre le mouvement social, à être présents dans les quartiers, aux portes des usines, aux côtés des enseignants, des urgentistes…la tâche est immense.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7336 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines