Magazine High tech

Cr j3d

Publié le 25 novembre 2008 par Blackrabbit

Bon, c'est la dernière fois qu'on m'y prend d'aller à un salon à la Cité de la Villette. Pour un salon consacré au développement durable les lieux ne sont même pas prévus pour des personnes handicapées. Et comme l'IGRC qui a eu lieu un peu plus tôt, ce fut un peu miteux... pas la peine d'écouter pour savoir qu'on est en France. Par pitié allez faire des salons à l'internationale, et assister à des conférences avec des vrais conférenciers...

Que dire : moi qui vouliat faire un MBA développement durable, en pensant qu'il y aurait des opportunités avec la loiRSE et le contexte je me tate. Globalement : aucun nouveau métier, on prend les mêmes, et on rajoute du marketing et voilà. Les grands groupes sont équipés de division en développement durable, les PME feront appel à des boites émergentes. Et personne n'a une réflexion de fond sur le sujet. Le grand vainqueur de ce tte réflexion (pour rappel : le sustainbale c'est la confluence des bulles économiques, sociales et environnementales) est l'émergence de boite d'audit sur le stress au travail. Mais c'est un peu comme pour l'allégorie du Canoe management, les bareurs qui ont conduits à l'échec, ne vont pas se remettre en cause, les problèmes étant souvent structurels et organisationnels...

Bon alors ça valait le coup comme salon, et bien oui, OUI, OUI !!! Il y avait quand même un débat d'envergure, sur la théorie du dédoublement de l'espace et du temps et le réchauffement planétaire (sic) : ce fut le meilleur moment scientifique depuis longtemps. La vidéo de l'intervention devrait être présente sur le site du J3d et je m'empresserai de communiquer le lien à sa publication. Applaudissons le GIEC qui a refusé de venir faire le débat contradictoire car il n'y a pas de débat d'après eux.Ce sont les mêms crétins qui nous disaient qu'on allait tous mourrir de froid dans les années 70 à cause de l'activité humaine et du rejet du carbone.

Le problème n'est pas le réchauffement climatique, mais la compréhension de ses causes. Les positionnements dogmatiques sont anti-scientifiques et dangereux.

Pour le coup la théorie de Jean-Pierre Garnier-Malet ouvre des perspectives assez hallucinantes et dépassait le cadre du J3d. Non seulement en nous parlant de physique fondamentale et d'astro physique il controibuait à expliquer le réchauffement climatique, mais sa théorie ouvrait des portes sur tout un tas d'autres domaines (même le krach économique actuel...). Vivement que son intervention soit en ligne. Et dommage qu'il n'y eut pas de contradicteur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blackrabbit 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines