Magazine Focus Emploi

Les tendances de l’architecture de commerce dans le monde

Publié le 25 novembre 2008 par Jérémy Dumont

Jean-Claude Prinz, un des pionniers du design de commerce, Enseigne d’Or 2007, partage ses dernières obeservations sur nouvelles les tendances du secteur.
Aujourd’hui, nous naviguons dans des traditions insolites, contemporaines, classiques, esthétiques, porteuses de valeurs émotionnelles.

Les mélanges des styles répondent plus à un besoin de mode et de style de vie.

Nous sommes en recherche de références esthétiques destinées à devenir un mode de vie, créer des nouveaux repères et affirmer des valeurs


Le minimalisme

Le Concept :-Tendance initiée par les Japonais en 1980, et magnifiée par les grands- couturiers de la Mode : Calvin Klein, Jil Sanders, Prada, Armani...

Récemment très médiatisée avec le magasin Colette à Paris.. C’est une architecture qui se caractérise par le dépouillement, l’espace, l’austérité, la sobriété, la pureté des lignes.. Peu de produits sont présentés, mais une sélection mise en valeur. Un style dépouillé, clean, sobre et élégant..

La clientèle :- Une clientèle sophistiquée, exigeante, à la pointe de la mode.

Minimalisme

Le nouveau baroque

Le concept :-Récupération de l’architecture du XVIIIè siècle, par une nouvelle écriture- symbolique des objets et des formes. Une modernité en rupture avec les sources et les parcours de l’histoire. C’est une recherche symbolique des objets et du cadre de vie. Une expression rituelle, relationnelle et un nouvel extraordinaire poétique.

La clientèle :- Une clientèle à la recherche d’émotions, de spiritualité, d’exotisme et de sensibilité.

Les rationnels

Le concept :-. Issus d’un marketing très élaboré, et d’un merchandising qui inscrit le produit dans une présentation rationnelle, fonctionnelle, ergonomique, efficace, et systématique. Réflexion sur la rationalisation, la normalisation, l’efficacité, la mise en avant des produits plus que dans le décor. De l’organisation, de l’ordre, du rationnel, de la fonctionnalité.

La clientèle :- Une clientèle fidèle, car elle y trouve ses repères, ses origines, sa culture, ses mythes.

Les classiques intemporels

Le concept : . Ce sont des magasins qui s’inscrivent dans le temps, ils sont inscrits dans la pérennité. Ce sont des codes et des référents issus du style et du classique. C’est la qualité qui prime, qualité des matériaux, des éclairages, des finitions, un certain goût du luxe et du bon goût (Hermès, Dior, Cartier, Louis Vuitton, Weston, Dillons etc...).

La clientèle :- C’est une clientèle difficile, des personnes raffinées, qui ont le sens de l’esthétique, de la qualité, de l’apparence, et du luxe.

Les traditionnelles

Le concept  :-. Issus de la tradition, ils sont l’expression d’une époque et respectueux du patrimoine. Ce sont des repères urbains et le visage des rues. Leurs architectures et leurs décors sont un témoignage d’un passé, Expressions luxueuses, souvent élitistes aux commerces plus populaires. Ils dévoilent ambiances, couleurs et produits.

La clientèle  :-. C’est une clientèle d’habituée, qui a ses repères et ses marques.

Le kitsch

Le concept  : Imitation et reproduction de lieux ou de bâtiments existants Souvent considéré comme de mauvais goût, de faux semblant, par la culture établie. Souvent considéré comme une dégénérescence menaçant toute forme d’art

. La clientèle : . Une clientèle qui aime le clinquant, le faux semblant, un certain luxe ostentatoire.

Le nomadisme

Le concept : Concept venu du Japon. Ce sont des magasins qui s’installent de ville en ville. Ils peuvent s’installer dans un Centre Commercial, sur une place, dans un espace, ou s’approprier un lieu pendant un certain temps.

La clientèle : La clientèle mouvante, en attente, de passage...

Nomandisme

Les thématiques

Le concept : . Inspiration des USA, ces magasins (Loft, Anthropologies, Human Inside, Sun & Run etc...) regroupent plusieurs produits autour de thèmes porteurs de valeurs. En France, « Nature et Découvertes », « Résonances »... Des magasins « prêt-à-vivre », avec des univers, des ambiances, un imaginaire. Les cafés et les restaurants puisent dans cet imaginaire (Pharmacy, Barrio Latino, Asia de Cuba etc...).

La clientèle :- Une clientèle très futile, changeante, cherchant la nouveauté, l’innovation, l’inattendu, le dépaysement autour de certaines valeurs.

Les magasins spectacles

Le concept : . Ce sont des magasins plus proches du décor de théâtre ou du cinéma. Ils évoquent des univers, des ambiances où le décor prend plus d’importance que le produit. C’est une véritable dimension scénographique.

La clientèle :- C’est une clientèle très jeune, changeante, mouvante, éphémère, qui compare, et voyage souvent.

« L’appartement »

Le concept Ce sont des magasins cosy, proches de l’univers de la maison Ils sont chaleureux, confortables et incitent à prendre son temps Ils sont le mélange de plusieurs styles de mobiliers d’ambiance et de décoration

La clientèle C’est une clientèle qui aime se retrouver chez les uns et les autres

Le fun shopping

Le concept : Tendance bien connue aux Etats Unis « le retailtainment » de « retail » ( distribution ) et « entertainment ( divertissement ). Des grands magasins avec des conseils de nutritionnistes aux leçons de pâtisserie, du happening d’artistes au cours de « dressage » de table, des émissions de radios à des spectacles avec restauration, cafés, dégustation...

Tout est fait pour surprendre le consommateur Le magasin est un lieu de vie, prétexte à la flânerie, aux lieux de rendez-vous avec une dimension affective dans l’acte d’achat

La clientèle : C’est une clientèle qui se reconnaît, qui fait part d’une même tribu et qui est à la recherche de la nouveauté, qui a besoin d’être surprise...

L’avant-gardisme

Le concept :-« C’est la mode qui s’empare des boutiques ». Des magasins qui dérangent, qui innovent, qui font parler d’eux par leurs créateurs. ( Aussi bien les concepteurs que les responsables de magasins ). Des magasins qui apportent de nouveaux besoins, qui font rêver. C’est souvent une rencontre entre un créateur de mode et un créateur designer.

La clientèle : - Une clientèle branchée, connaisseuse, fashion, mode

Les Concepts Stores

Un immeuble dédié à l’enseigne

Concept store

Ecrit par Jean-Claude Prinz

Publié par: Emilie Bouillet

Source: Admirable Design

Publié sur: le vide poches / création



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jérémy Dumont 84 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte