Magazine En France

France Télévisions, la roue de l'infortune

Publié le 26 novembre 2008 par Vernon27journal

France Télés au pain sec en janvier 2009 avec la suppression de la publicité à partir de 20h, puis le coup de grâce deux ans plus tard avec la suppression totale. Lire l'article de Lexpress.fr ici. Le débat parlementaire verra des péripéties diverses et les amendements seront nombreux. Sur le fond, l'essentiel voulu par le Président de la République restera inchangé. Derrière le futur décor de France Télévision se dessine un remodelage intégral du service public que les personnels craignent plus fortement que la suppression de la pub, qui n'est que la mèche attendant la mise à feu. De quoi s'agit-il? Plusieurs scénarios sont possibles. Il en est un qui attend dans les cartons depuis une dizaine d'années. Il sera probablement, corrigé, aménagé, allégé, mais l'ossature principale restera...

L'opération se fera en plusieurs épisodes et années. Pour trouver l'équilibre budgétaire, réel, l'actionnaire pourrait avoir l'idée du fusionner France2 et le programme national de France3. Ce sera la "grande Chaîne" généraliste du service public. Les deux budgets additionnés permettraient une offre de programmes, plus étoffée et variée. La partie France3 régions serait divisée en sept grandes Régions administratives et chaque bureau régional d'information avec ses éditions régionales et locales, passeraient sous la tutelle des Conseils Régionaux, lesquels percevraient leur quote part de redevance audiovisuelle. Une ouverture au capital serait proposée à la presse régionale. Plus tard, dans le temps, France4 et France5 pourraient à leur tour ne faire qu'une. Une question se pose: les emplois. Suppressions ou non? Le schéma le plus vraissemblable reste le non remplacement des départs en retraite. L'Etat osera-t-il cette perspective? Personne n'a la réponse, aujourd'hui.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vernon27journal 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine