Magazine Conso

B de Boucheron

Publié le 30 novembre 2008 par Marcmenant

Boucheron BD’abord, il y a l’enchantement. La magie des pierres, leur histoire, leur mystère. Les parures d’exception. Et puis l’émotion, le frisson, la vibration, la femme qui les appelle, la peau qui les réclame, une aura de sensualité, un souffle de créativité, une lumière et des yeux qui brillent. C’est Boucheron, le plus prestigieux, le plus sensuel des joailliers de la Place Vendôme, le joaillier-parfumeur qui, depuis 20 ans, sublime la femme de sillage en sillage.

La nouvelle pierre précieuse olfactive, le nouveau grand féminin, un parfum pour seul bijou, une lettre pour unique signature, le septième parfum Boucheron, l’hyperluxe, l’hypersoi, la septième merveille...
La lettre de noblesse
B de Boucheron. Léger, gracieux, évident, il est la promesse d’un nouvel alphabet enchanté. Le luxe en majuscule, la générosité en héritage. Un hommage au sceau originel de Frédéric Boucheron qui, le premier, osa graver les diamants et les pierres précieuses. Toute l’âme de la Maison Boucheron. Une vraie signature qui s’impose et se partage. L’initiale d’un baiser parfumé qui laisse son empreinte à fleur de chair. Be … chuchote-t-il. “Sois radieuse, sensuelle, magnétique et impertinente. Sois toi … Mais n’oublie pas.”

Un flacon très inspiré
Comme Boucheron est né de la bague Diablotine, Boucheron pour Homme de la montre Reflet... c’est au cœur des ateliers de la joaillerie que B a pris corps. Sa muse ? La collection Exquises Confidences. Sensuelle et féminine, elle incarne la volupté. Colliers, bracelets, pendants d’oreilles, bagues prennent la forme de jupons d’or sertis de diamants et reliés entre eux par de fines chaînes. Des bijoux comme des plissés ondoyants qui bougent avec la femme et épousent ses mouvements. Son secret ? La taille pompon, brevetée par Boucheron, qui ne dévoile la préciosité de la pierre facettée qu’à celle qui la porte. Une expertise de haut-niveau réinterprétée tout spécialement pour B.

Du verre, du rêve, du vert
On ne se lasse pas d’admirer toutes les facettes de ce joyau “ haut en valeur. ” Sa fluidité : le godron d’or, cher à Boucheron, travaillé ici à la manière des tisserands, tout en plissé, comme la corolle d’un jupon, souple et froufroutant. Son intimité : ce flacon mystère n’offre ses secrets et sa beauté qu’à celle à qui il appartient : elle seule pourra découvrir le poinçon du joaillier ; à elle seule sera révélée tout l’éclat de la pierre. Sa lumière, omniprésente, se reflète à la fois dans le prisme de verre, la pierre du capot et le métal gravé Boucheron Paris, dans la plus pure tradition de la haute-joaillerie. Sa magie : après le règne du saphir, voici venu celui de l’émeraude, la plus féminine des pierres précieuses, la plus fragile à la taille également. Du pur Boucheron, joaillier de la couleur et du désir.
Photographie © Christophe Lorme. Agence Two P.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marcmenant 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines