Magazine Finances

Téléphoner ou conduire, faut il choisir ?

Publié le 30 novembre 2008 par Cabinetal
L'utilisation d'un mobile en conduisant augmente le temps de réaction du conducteur de 50%, ce qui correspond à une distance d'arrêt lors d'un freinage évaluée à 14 mètres pour un véhicule roulant à 50 km/h. C'est ce qu'a constaté une étude de l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (INRETS). Aujourd'hui, l'utilisation d'un mobile au volant et la quatrième cause de mortalité routière en France, derrière l'alcool, la vitesse excessive et le non-port de la ceinture de sécurité. Téléphoner en conduisant est également passible d'une amende de 35 euros et d'un retrait de de deux points sur son permis de conduire. Le kit mains libres au volant : jours comptés ? Mais les kits mains libres à l'intérieur des voitures sont encore autorisés. Ce qui soulève des interrogations dans le gouvernement sur son éventuel interdiction. Jean-Louis Borloo se dit "assez favorable" à son interdiction. Et de rappeler que même s'il n'est pas interdit, l'utilisation d'un kit mains libres au volant est "largement déconseillé". Selon Chantal Périchon, présidente de la Ligue contre la violence routière, "l'interdiction du kit mains libres pourrait épargner chaque année quelque 300 vies sur les routes."

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cabinetal 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines