Magazine Entreprendre

Un sujet tabou...

Publié le 30 novembre 2008 par Christophe Le Vaillant @mceogroup
Courrier Cadres (décembre 2008) vient encore de frapper fort avec un titre accrocheur : « 10 trucs pour se sentir mieux au travail ». Dossier sympa, mais je dois dire que ce n’est pas ce que j’ai préféré ce mois-ci !
Non, je vous conseille un article instructif : « Au secours, mon boss me pique mes idées » « Au voleur ! Au Voleur ! Au meurtrier ! A l’assassin ! etc » tout le monde connait cette merveilleuse tirade d’Harpagon, bible des avares ! En ce qui me concerne, je hais l’avarice. Et bien, c’est le sujet de cet article, mais là il ne s’agit pas d’argent, mais d’idées ! Je ne comprends pas pourquoi on serait fâché de voir son patron « chipper » une idée à un collaborateur ! Qu’il soit reconnaissant ou pas, est-ce si important… entre nous mes amis… Que l’on soit patron ou pas, ce qui compte c’est d’avoir des idées, de créer, d’imaginer, d’entraîner ! Tout le monde copie sur tout le monde, c’est regrettable mais c’est la réalité. Une fois qu’on le sait, on passe à autre chose ! Un patron qui « chippe » à son équipe des idées, il sait qu’il « chippe »… et je le plains ! Je préfère en ce qui me concerne être imité, copié, dépouillé que d’imiter, copier ou dépouiller. C’est plus valorisant. On n’oublie souvent que la phrase « Créer c’est piller ! » vient de Picasso. Et je vais vous dire, si demain, certaines de mes idées étaient piquées, reprises, détournées par quelques marchands paresseux et avares d’idées, qu’ils prennent !!!!! Il ne faut pas perdre son temps à se battre contre des moulins à vent. En revanche, je ferai tout ce qu’il faut pour que mes amis, les pionniers du Constructing® de M’CEO piquent mes idées ! Volez-moi sans états d’âme Cédric, Nathalie, Christian, Jean-Frédéric, Habib, Myriam, Aline… je vous prie, dépouillez-moi de ma cassette pleines d’idées… Mais tout ça, c’est quand même un sujet tabou, je me souviens en rédigeant ce billet d’une relation me disant il y a plusieurs années (et une fois de plus je ne vous mens pas !) « Christophe, tu ne devrais pas toujours dire que tu as lu tel ou tel livre, que telle ou telle action tu l’as pensée avec untel ou untel. Dis que c’est toi. Dis que ça vient de toi ». Ben non, je trouve ça toujours un peu gênant de prendre les gens pour des cons. Les voleurs, oui. Les menteurs, non.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe Le Vaillant 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte