Magazine Europe

La vie et les événements sur le chantier - suite

Publié le 01 décembre 2008 par Skippy
Assez spectaculaire, un chargeur frontal de marque allemande "Renders" est tombé dans une fouille remplie d'eau de plus de 3 mètres de profondeur, il en est sorti intact, et le chauffeur arménien aussi.
En bref, j'avais indiqué une pompe électrique à récupérer, elle servait alors à pomper l'eau des fouilles afin depouvoir continuer le coulage des fondations. Or le chauffeur, une fois la pompe récupérée dans le godet, au lieu de repartir par la route en asphalte, il emprunte le terrain boueux (c'était le début de la période de dégel) et devant une immense mare d'eau, il n'imagine pas que les fouilles de 3 à 4 mètres de profondeurs ont aussi été très rapidement remplies par la fonte de la neige)

C'était un samedi soir, je m'en serais bien passé car à 19h je voulais rentrer chez moi, j'ai eu le droit de me faire insulter (c'est normal c'est un chantier), mais bon vu le volume d'eau à pomper, on ne peut pas être partout, et les accès de chantier servent à quelque chose
c'était amusant d'entendre Youri, le chef de chantier s'exclamer "Iopte tvayo matb, iobani rotb, vada visgde do ruya..etc"

Une grue mobile est venu le tirer, assez difficile...
Coucou

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Skippy Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte