Magazine

Test de Tomb Raider Underworld sur PS3

Publié le 01 décembre 2008 par Adobuzz

Lara Croft est de retour, youpi ! Très attendu, Tomb Raider Underworld avait fait monter la pression à coup de trailer spectaculaires, et de visuels qui en mettaient plein la vue. Il ne fallait donc pas se rater, avec cet épisode qui s'annonçait « ultime » et qui est censé tirer toute la quintessence de la saga. C'est parti pour le test de Tomb Raider Underworld édité par Eidos sur PS3.

Tomb Raider Underworld fonde son histoire sur la mythologie nordique. Les fans de Thor et de Asgard en auront donc pour leur argent. Une fois de plus, Lara Croft doit reprendre du service pour éviter la fin du monde, qu'une relique vieille de plusieurs milliers d'années, pourrait provoquer. Le scénario d'un Tomb Raider n'est de toute façon pas forcément primordiale, il n'est juste prétexte qu'à de longues phases d'exploration dans des décors à l'architecture complexe.

Graphiquement, Tomb Raider Underworld est clairement un jeu next-gen. Les décors sont superbes et fourmillent de détails, la végétation est luxuriante, et l'eau plus vraie que nature. A noter les éclairages de qualité et les ombres très réalistes (c'est pas toujours le cas dans tous les jeux !). Tomb Raider Underworld exploite donc bien les énormes capacités de la PS3 en la matière, et l'on prend plaisir à regarder notre belle exploratrice s'échiner dans des temples et des environnements immenses.

La prise en main a longtemps été le problème des Tomb Raider. On peut le dire, c'est un souci oublié depuis quelques épisodes. Tomb Raider Underworld est axé grand public et on ne lui reprochera pas. A part quelques bugs de caméra, le jeu s'en sort super bien. On dirige facilement Lara Croft et l'on reste rarement bloqué. De plus, on a une aide interactive, ce qui évite de s'arracher les cheveux lorsque l'on est bloqué quelque part.

Tomb Raider Underworld en gardant le côté accessible de Tomb Raider Legend ou Tomb Raider Anniversary, marque un retour au niveau de la construction des niveaux. On va de nouveau devoir jouer les équilibristes, et les chemins sont souvent biscornu. Avant de jouer du flingue, il faudra donc bien étudier les passages et les prises, car on va faire de la grimpette ! La durée de vie est en tout cas conséquente, car la difficulté est présente, et en voir la fin ne sera pas une mission facile !

Tomb Raider Underworld reprend donc le meilleur des épisodes précédents et le magnifie. On retrouve le côté grand public des derniers TB, mais aussi la construction des niveaux du premier, ce qui donne l'impression de jouer au meilleur de Tomb Raider. Eidos a mis les petits plats dans les grands et nous sort THE épisode de Tomb Raider. Il va être difficile d'échapper au raz-de-marée Tomb Raider Underworld à Noël !

Le top de Tomb Raider. L'épisode ultime. 16/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adobuzz 14146 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte