Magazine

Two Lov3rs

Publié le 01 décembre 2008 par Byrsa
"le tiers, quel qu'il soit, permet de faire tenir le tout et dès qu'il a dualité c'est d'emblée frontal et donc explosif...tout se passe comme si être à deux venait menacer l'intégrité des deux personnages"
C'est un commentaire d'épicure sur ma critique du dernier Woody Allen auquel j'ai pensé tout au long du film Two Lovers de James Gray.
Ce film signe le retour de Gwyneth Paltrow après 4 ans d'absence et peut être la dernière prestation de Joaquim Phoenix qui fait une prestation remarquable.
L'amour se construit-il à trois ? une question qui revient assez régulièrement dans le cinéma américains ces derniers temps.

Subscribe to ByrsaOnLine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Byrsa 196 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte