Magazine Internet

Elle divorce parce que son mari la trompait sur Second Life

Publié le 01 décembre 2008 par Dominicdesbiens @DominicDesbiens

Second Life

Il y a des fois où je me demande jusqu’où le virtuel peut joindre la réalité et s’il faut vraiment prendre au sérieux tout ce que cette réalité semble nous faire voir. Internet est évidemment un endroit où il est facile de faire des rencontres. Autant elle peut aider les célibataires à trouver l’âme sœur, autant elle peut nuire à la vie d’un couple. Parlez-en à Amy Taylor, une Britannique de 33 ans, qui a entamé une procédure de divorce contre son mari qui, selon elle, la trompait sur Second Life. Voici une histoire où le virtuel rejoint vraiment la réalité!

Amy a connu son (ex) mari sur Internet en 2003. Après des échanges par courriel, dans les salles de clavardage et des sessions vidéo avec webcam, la jeune femme alors âgée de 28 ans est littéralement tombée amoureuse. Ce fut le coup de foudre. Si bien que six mois plus tard, les deux amants unissaient leurs destinées par les liens sacrés du mariage. Faut-il préciser que l’homme, David Pollard, avait alors 40 ans?

Friands utilisateurs d’Internet, ils se créent chacun un personnage dans le monde virtuel bien connu Second Life. Certains seraient portés à croire qu’il s’agit d’un jeu. En réalité, Second Life est plutôt un lieu d’échange et social en trois dimensions où les histoires sont entièrement construites et développées par ses utilisateurs. Dans cet univers virtuel, il n’y a aucune loi, ni règle prédéfinie. Il n’y a aucun scénario programmé d’avance et tout peut changer à chaque instant. Ainsi, vous créez un avatar, visitez des boutiques et achetez des objets avec de la monnaie virtuelle (ou réelle!), rencontrez des gens intéressants et, parfois, tombez amoureux. C’est comme si le Web était devenu une « seconde vie ».

Il faut toutefois faire attention. Car bien que tout semble irréel, cette seconde vie peut rapidement interférer avec votre vie réelle. Après leur mariage, Amy et David ont créé leur avatar sur Second Life qu’ils ont nommé Laura et Dave. Ceux-ci étaient beaucoup plus minces, plus beaux, mais toujours aussi amoureux. Un jour, après avoir fait une petite sieste dans son monde virtuel, Amy déambule dans le corridor d’un immeuble pour en sortir. En passant devant une chambre, elle voit l’avatar représentant son mari en compagnie d’une séduisante femme dans une position compromettante. Dans ce beau monde virtuel, le mari s’était payé un peu de bon temps avec une prostituée.

Déjà, le hasard de cette rencontre a tout l’air d’une fiction. Nous sommes loin d’une simple petite conversation dans une salle de clavardage. Avait-elle raison d’en faire tout un plat? J’entends déjà la réponse du sexe féminin. Toujours est-il que la jeune femme est devenue complètement hystérique et a éclaté en sanglots. Assez pour vouloir se séparer. Le mari, lui, n’a pas compris pourquoi son épouse était si mécontente!

On dit souvent que l’amour vient à bout de tout. Amy et David se sont réconciliés. Ils s’aiment tellement qu’ils ont décidé de se remarier en 2005, dans leur vie réelle, mais aussi dans leur univers virtuel où ils ont organisé une grande fête. Je ne sais pas pour vous, mais après cette mésaventure, j’aurais peut-être abandonné ma « seconde vie » qui avait causé tout ce bouleversement dans ma vie réelle. C’est ce que n’ont pas fait Amy et David. Ils ont repris leur vie commune dans Second Life avec leurs avatars Laura et Dave.

Amy a toutefois des doutes sur la fidélité de son mari. Pourrait-il recommencer à courir les jupons? Pour se rassurer, elle fait appel à une détective qui suivra son homme dans son monde virtuel. Celle-ci donnera raison à Amy puisque son mari a été vu en compagnie d’une femme, en train de lui faire des câlins sur un canapé.

L’amante trompée a donc demandé le divorce, dans sa vie réelle et dans Second Life. L’affaire est allée devant les tribunaux il y a moins de deux semaines. Pour sa part, le mari a affirmé au journal local Western Morning News : « J’avais cette relation en ligne avec cette fille en Amérique. Il ne s’agissait pas de cyber sexe ou rien de ce genre. Ce n’était rien de très grave, mais quand Amy l’a découvert, elle est devenue folle ».

Aujourd’hui, David Pollard serait fiancé avec l’Américaine virtuelle qu’il n’a jamais rencontrée. De son côté, Amy Taylor a avoué qu’elle a déprimé un certain temps. Les choses se sont résorbées puisqu’elle fait la rencontre d’un homme charmant… dans le jeu de rôle World Of Warcraft! Décidément, il y en a qui n’apprendront jamais de leurs mauvaises expériences…

Ci-dessous, les photos de notre couple dans la vie réelle et de leurs avatars dans Second Life.

Amy Taylor et David Pollard

Avatars Amy et David


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominicdesbiens 32257 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines