Magazine Asie

Double Haven, heaven is in HK!

Publié le 01 décembre 2008 par Stephaniehk
Initialement, nous avions envisagé d'aller camper ce week end: rien de prévu, grand beau temps... l'occasion rêvée... sauf que... depuis quelques jours les températures ont chuté assez fortement sur HK. On est ravis de ne plus avoir 35 degrés pour marcher mais il faut quand même qu'on puisse dormir la nuit Déçu. Or dans la nuit de vendredi à samedi la température de la station météo la plus proche de notre destination prévue (Tai Long Wan) est descendue à 4 degrés! C'est un peu juste, surtout sans sac de couchage...   Changement de programme: nous allons étrenner le nouveau guide que je viens d'acheter en testant la balade qui mène à Double Haven... On m'en avait déjà dit beaucoup de bien.   Le point de départ est assez éloigné. Il faut prendre le MTR jusqu'à Tai Po puis rejoindre en taxi le village de Wu Kau Tang, point de départ du périple. Nous ne sommes pas très en avance: il est déjà presque 13h et le livre annonce 5h de marche.... la nuit tombant vers 18h, il va falloir 'faire vite'!    Double Haven, heaven is in HK! Wu Kau Tang

Le second village, ou plutôt hameau, Kau Tam Tso, est complètement abandonné. Et pourtant les maisonnettes sont charmantes, et en plutôt bon état.

Double Haven, heaven is in HK!
  
Double Haven, heaven is in HK!

L'intérieur témoigne d'un abandon assez subit: tout est encore en place, nappes sur les tables, vaisselle empilée, photos de famille...

Novembre2008_ 288
 
Novembre2008_ 290

Plusieurs pièces sont dignes des musées comme la machine en bois ci-dessus, les cadres ci-dessous (j'aurais bien ramené la photo de HK!):

Novembre2008_ 291
 
Novembre2008_ 292

On s'imaginerait assez bien en week end dans ces petites maisons tranquilles

Chaud
:

Double Haven, heaven is in HK!
 

 Un endroit vraiment calme et charmant:

 
Double Haven, heaven is in HK!
Kau Tam Tso

A la sortie de ce village, tout signe de vie disparait et nous découvrons une immensité verte, sans aucune construction, sans bruit... Est-on vraiment à Hong Kong??

Double Haven, heaven is in HK!
 

Evidemment, il y avait quelques marches

Clin d'oeil
, mais ce sont quasiment les seules.

Novembre2008_ 300

Lucie trotte en tête (Maxime encore un peu fatigué par sa semaine

Malade
 réclame à manger toutes les 2mn!
Confus
):

Double Haven, heaven is in HK!
 

Toujours le désert! Quel bain de 'zénitude'!

Double Haven, heaven is in HK!
 

Double Haven, heaven is in HK!
 

Au détour d'un virage, nous trouvons l'endroit rêvé pour pique-niquer:

double haven1

Cette vue permet de découvrir une partie du Parc Maritime de Yan Chau Tong (Double Haven, en anglais

Premier de la classe

Novembre2008_ 312

Le sentier descend ensuite vers le village de Sam A Tsuen en longeant la mangrove:

Novembre2008_ 315

Même si loin de tout, il est possible de déjeuner en terrasse. Evidemment il ne faut pas s'attendre à prendre un expresso crémeux ou une belle coupe glacée

Triste
...

Ces maisons encore habitées (elles sont rares) sont entourées de hautes clotures et de barbelés par crainte des immigrants clandestins de la Chine voisine. Dès que la nuit tombe, tout le monde s'enferme chez soi.

Pensif

Pour la petite histoire, les personnes qui habitent cette région sont généralement des hakkas ou descendants de hakkas, habitants parmi les plus anciennement répertoriés à Hong Kong. Ils parlent le hakka, une langue différente du cantonais.

Le chemin rentre dans les terres pour traverser une péninsule et rejoindre l'autre partie du parc.

Novembre2008_ 319

A Sam A Tsuen, la terrasse 'fume'... et 'embaume' (

Malade
) des parfums de nouilles...

Novembre2008_ 320

Nous trouvons encore une jolie maison, abandonnée mais plus isolée cette fois

Novembre2008_ 321

Novembre2008_ 323

Près de la seconde mangrove, un panneau nous rappelle les précautions à prendre pour préserver les espèces de la zone protégée:

Novembre2008_ 328

Pour être tout à fait honnête, nous n'avons pas eu à nous contenir beaucoup car tout ce que nous avons vu c'est ça

Confus
:

Novembre2008_ 329

Si on lève les yeux, je vous rassure, cela reste joli et cela mérite quand même le détour

Sourire
:

Novembre2008_ 330

Novembre2008_ 333

Juste avant Lai Chi Wo, la végétation devient particulièrement surprenante. Des arbres me rappelent la guimauve enroulée sur les stands forains: 

Novembre2008_ 341

  Il s'agit de 'Derris' dont les feuilles renferment un poison mortel pour certains insectes, vers et poissons, le rotenone. Traditionnellement, les feuilles étaient écrasées et jetées dans l'eau pour tuer les poissons et les pêcher. Il semblerait que ces quelques specimens aient été sauvés par leur faible teneur en rotenone. Cette forme de pêche est interdite dans de nombreuses régions car jugée trop destructive.  
Novembre2008_ 342
On se prendrait pour Tarzan pour moins que ça!   Dans certaines régions, les Derris sont cultivés pour récupérer le rotenone et en faire un insecticide, ou encore pour fabriquer des cordes!

Novembre2008_ 343
 

Le Derris s'enroule souvent autour d'autres arbres qu'il parasite mais il les tue rarement: ses branches cèdent même parfois.

D'autres arbres présentent des racines amusantes, en forme de fins murets. Elles permettent aux arbres de mieux s'ancrer dans les sols meubles comme c'est le cas ici.

Novembre2008_ 335

Novembre2008_ 346
 

  Nous arrivons à Lai Chi Wok dont le nom signifie "Coin à Lychees" - d'où l'origine du mot "Lychee"
Premier de la classe
. A l'entrée du village se trouvent une école et un temple particulièrement préservés:

Novembre2008_ 347

  ... alors que, là encore, le village est quasiment vide! Il semblerait qu'une à deux familles habitent encore ici. Nous n'avons croisé qu'une vieille dame au visage buriné (elle nous a proposé de nous servir à manger... nous avons décliné
Tire la langue
) mais l'intérieur de nombreuses maisons témoigne de travaux en cours et de la volonté de 'sauver' le site (l'office de tourisme de HK organise depuis peu des promenades en bâteaux qui s'arrêtent ici et dans d'autres endroits isolés voisins, cela motive
Sourire
).  
Novembre2008_ 350
Pour ces maisons-là, il va y avoir du travail!

Novembre2008_ 352

 
Novembre2008_ 354
  Presque habitable....  
Novembre2008_ 355
... il y a même le four  
Novembre2008_ 356
Rénovation des toitures

Novembre2008_ 358

Novembre2008_ 359

A la sortie du village, deux autres arbres remarquables:

Novembre2008_ 362
 
Novembre2008_ 363

 
Novembre2008_ 364
La végétation est sans doute le pire ennemi du village   Il reste aussi quelques mandarines, témoignage de l'histoire du village. Alors qu'initialement la zone était riche en arbres à lychees, les villageois ont finalement abandonné leur culture pour se tourner vers les mandarines, beaucoup plus lucratives, surtout pour les fêtes de fin d'année (on les considère de bonne augure
Clin d'oeil
).

Novembre2008_ 365

Quelques marches nous conduisent aux plus jolis points de vue de la promenade:

Novembre2008_ 372
 

Novembre2008_ 390

double haven3

Novembre2008_ 387

Côté Chine

L'endroit idéal pour faire quelques révisions de saison:

 

Le soleil se couche déjà.

Novembre2008_ 396

Lucie ne fait pas la fière lorsque nous traversons la forêt, très sombre

Ange

Novembre2008_ 402

Nous avons de la chance: malgré la nuit tombée, un taxi nous attend pour nous reconduire à la gare de Tai Po

Clin d'oeil
.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephaniehk 318 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte