Magazine High tech

Leçons de Séduction à l’usage du gamer

Publié le 01 décembre 2008 par Gameup

C’est un mystère pour personne : nombreux sont les geeks, nerds et autres no-lifes qui accusent de gros problèmes de communication dès lors qu’ils doivent converser avec un individu issu de la terrifiante gente féminine. Sans aller jusqu’à l’aphasie de Raj Koothrappali, il y a ceux qui tremblent, qui rougissent, qui bégaient, sans parler des plus malchanceux qui transpirent ou pire encore, qui ne trouvent aucun sujet de conversation. Et pour les quelques-uns qui associent tout ça à un look white and nerdy, autant parler de suicide relationnel.

Une technique de drague à revoir…

Bon ok, la majorité des gamers sont juste des handicapés de la drague qui ont besoin de conseils pour aborder les créatures du sexe pas si faible que ça. Et dans ma grande clémence, en tant que membre de la confrérie des femmes, je vais tâcher de les aider à révéler le potentiel de séduction qui sommeille en eux. Pour ce faire, j’ai choisi d’illustrer mon propos grâce aux personnages masculins sexy de jeux vidéo très célèbres sur lesquels les geekettes comme moi fantasment allègrement (et que les autres filles aimeraient aussi si elles n’avaient pas de vie sociale). J’imagine qu’ainsi mon guide sera limpide pour un maximum de lecteurs ! Suivez donc mes leçons et vous serez bientôt le Larry de votre BTS informatique^^

Leçon de séduction n°1 : Avoir un look improbable

Rhaaaah, Sephiroth… Quelle femme sensée de ce monde n’est pas restée sans voix devant le charme de ce personnage légendaire dont on suit l’évolution dans la saga Final Fantasy VII ? Il faut dire qu’il possède une classe incomparable grâce à un charadesign des plus impressionnants : de longs cheveux argentés nantis d’une frange en deux mèches à faire pâlir le plus beau brushing de Jean-Louis David, une redingote en cuir et lanières qui laisse entrevoir un bout de torse musclé sans l’ombre d’un poil disgracieux, un sabre démesuré proportionnel à sa puissance… Plus que sa beauté, c’est son originalité qui marquera pour toujours l’esprit des fangirls que nous sommes. Alors messieurs, premier conseil : soyez charadesignés !

L’important est que l’on se souvienne de vous alors osez le look “méchant garçon”… sans sombrer dans le ridicule bien sûr ! Après tout, Sephiroth est très sexy dans FFVII, mais s’il se baladait dans la rue devant chez moi, je ne suis pas sûre de ne pas le prendre pour un fou avant de lui sauter dessus^^

Leçon de séduction n°2 : Avoir confiance en soi

Bien qu’il ne soit pas le personnage principal de Final Fantasy XII, Balthier le dit lui-même, il est le leading man. Prenant toutes les décisions majeures et les risques inconsidérés, il s’impose naturellement comme le vrai héros du jeu grâce à sa confiance en lui, qui le fait triompher de tous les obstacles et lui permet accessoirement de faire rêver tout le public féminin (oui, bon, surtout moi).

Etre beau gosse n’est pas suffisant et Balthier l’a fort bien compris. Maître de lui, flegmatique en toute situation, le charisme qui émane de lui est une force de séduction infaillible. Certes, un garçon peu sûr de lui est toujours attendrissant, mais quelqu’un comme Balthier, ce n’est pas un garçon, c’est un homme ! Une confiance en soi solide et dépourvue de vantardise inspire l’admiration, la fierté mais aussi la sécurité, des sentiments qui convergent souvent vers l’amour. Ah, si seulement j’étais Fran^^

Leçon de séduction n°3 : La faire rire

Vous connaissez tous l’adage qui commence par “femme qui rit” (ne me forcez pas à dire la suite ><). Reno le fait-il exprès ? En tout cas, tout au long de Final Fantasy VII, il est désopilant, ce qui a permis à ce personnage initialement secondaire d’accéder aux rangs non moins convoités de culte et de chouchou de ces dames. Accumulant les gags et les défaites aussi cuisantes qu’hilarantes, il devient si attachant qu’on en mangerait^^ Et puis il n’oublie pas de suivre les deux premières leçons, ce qui ne gâche rien (même si pour la seconde, c’est un peu raté).

Un autre personnage peut vous inspirer si vous recherchez des mentors en matière de comique : il s’agit de Jansen, le trublion d’un jeu dont j’ai récemment beaucoup (trop ?) parlé, Lost Odyssey. Issu du même moule que son sempai de la blague involontaire Reno, et tout aussi mignon, son caractère enjoué fait des ravages, si vous voyez ce que je veux dire (et si vous ne voyez pas, finissez ce jeu, bande de feignasses) !

Leçon de séduction n°4 : Avoir du caractère

A-t-on déjà vu Kratos se laisser emmerder par les dieux de l’Olympe sans rien dire ? Alors peut-on imaginer le héros de God of War laisser sa femme se faire insulter dans la rue sans répliquer ou attendre sagement la fin de sa migraine pour tenter des actions très contextuelles ? Kratos est un bourrin, il agit avant de réfléchir, avec spontanéité, rudesse, il incarne une virilité débridée qui fait encore des émules à l’heure où l’on se gargarise d’un désir d’égalité homme-femme mal interprété.

Attention, je ne suis pas en train de dire qu’on aime les mecs violents qui sortent les poings dès qu’on est à peine regardées, mais un peu d’impulsivité une fois de temps en temps montre que vous n’êtes pas un faible mais bel et bien le chevalier protecteur dont rêvent toutes les midinettes depuis leur enfance Disney. Et puis après tout, n’oubliez pas que Kratos cache une blessure amoureuse des plus tragiques, et qu’est-ce qui est plus sexy qu’une brute au grand coeur, hein ?

Leçon de séduction n°5 : Garder ses distances

Entité récurrente de la fameuse saga de SquareEnix, c’est quand-même dans Final Fantasy VII (décidément !) que le monsieur déploie les ailes de son potentiel de séduction. Cid, celui du jeu original, pas la version édulcorée des suites et spin-offs, rejoint Kratos sur bien des points. Macho, râleur, froid, grognon, grossier, il garde une distance de sécurité avec l’objet de son affection, ce qui a pour effet de la faire craquer encore davantage.

Car si nous aimons les gentlemen, nous ne les aimons pas collants, mielleux, mais bel et bien forts, à même de nous protéger certes, mais aussi de nous contredire lorsque nous faisons nos chieuses (et même la meilleure d’entre nous fait sa chieuse une fois de temps en temps, par principe) !

Alors un bon conseil, peut-être le meilleur depuis le début de cet article : ne cédez pas aux caprices des filles, ne vous excusez pas sans raison pour laisser passer les orages, soyez fermes lorsque vous êtes dans votre droit. Mais sachez reconnaître vos erreurs et les réparer quand il le faut, comme Cid^^

Leçon de séduction n°6 : Revêtir l’uniforme

Vous aimez les infirmières ou les hôtesses de l’air ? Et bien nous aussi on trouve que les uniformes sont sexy, mais certainement pas pour les mêmes raisons. Je me garderais bien de donner ici mon interprétation de votre goût pour ces tenues de travail affriolantes, mais en ce qui nous concerne, je crois que nous sommes attirées autant par le vêtement (regardez combien le jeune Solid Snake est séduisant dans cette combinaison militaire^^) que par sa connotation.

Après tout, les professions masculines à uniforme se caractérisent par leur vocation de courage, de prise de risque, voire de sacrifice. Le héros des épisodes de Metal Gear Solid est un spécialiste de l’infiltration : mystérieux, subtil, il est en danger de mort en permanence. Sa bravoure, symbolisée par l’uniforme qu’il porte, fait chavirer le coeur des demoiselles. Alors ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : ne risquez pas votre vie pour impressionner votre dulcinée, mais sachez devenir un objet de fantasmes et le tour sera joué !

Leçon de séduction n°7 : Souffrir d’amour

Faites place au tombeur universel du monde vidéoludique, j’ai nommé Vincent, le sublime personnage caché de Final Fantasy VII devenu héros d’une suite moins glorieuse dont je tairai le nom par respect pour sa beauté. Vincent ne fait pas partie de mes fantasmes personnels (je suis plutôt pour un savant mix de Balthier, Cid et Reno, mais ne dites pas à mon copain que je vous ai donné toutes les clefs pour me draguer^^), cependant force est d’avouer qu’il incarne à merveille l’homme idéal d’une majorité de geekettes et d’otakettes en mal d’amour. Et cela pour une raison simple : Vincent a le cœur brisé, si bien que pour cesser de souffrir d’amour, il a décidé de s’endormir pour toujours. Fabuleusement romantique, l’histoire de Vincent est si touchante qu’elle fait fatalement mouche dans le cœur des jeunes filles en fleur.

Une autre source d’inspiration vient de Final Fantasy VI en la personne de Locke : le voleur chasseur de trésor y cherche le moyen de rendre la vie à feue sa fiancée, dont il croit être responsable de la mort. Encore un drame des plus romanesques qui a tôt fait de faire fondre la belle Celes, et moi aussi, accessoirement. Comme quoi il n’est pas nécessaire d’être remasterisé graphiquement pour attiser les flammes du désir : pixelisé, ça marche aussi !

Bien sûr, la liste est loin d’être exhaustive et il ne s’agit là que d’une grossière généralité dépourvue de toute objectivité. Mais je pense réellement que ces conseils sont des fondamentaux à respecter dans la mesure du possible quand on souhaite faire de son quotidien un véritable dating sim. Evidemment, certains conseils étant incompatibles, il ne faut pas les suivre tous en même temps si l’on ne veut pas passer pour un dangereux schizophrène : Kratos est loin de suivre la troisième leçon par exemple, ce qui ne l’empêche pas d’être sexy en diable (non mais regardez-moi ces biceps nomdidiou^^). Et n’oubliez pas : si vous refusez d’adhérer au principe souverain de la réussite en matière de drague, à savoir mentir avec élégance pour arriver à ses fins, ne soyez pas radins de votre temps : misez sur les statistiques !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La séduction (part 1)

    Grâce à vos commentaires suite à mon appel au secours, dont je vous remercierai toujours et à tout jamais (ça fait trop là ?...), j'ai beaucoup d'idées pour... Lire la suite

    Par  Lilith
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La séduction (part 2)

    Après l'article 'prise de chou' sur ce qu'est une Lilith séduite (sans référence à l'excellente blogueuse du même nom que vous pouvez découvrir ou retrouver en... Lire la suite

    Par  Lilith
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La séduction (Part 3)

    Maintenant que je vous ai expliqué ce qu'était une Lilith séduite et ce que j'imaginais être un Samaël séduit, voyons comment parvenir à cet état de bonheur... Lire la suite

    Par  Lilith
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La séduction (Part 4)... Ou plutôt l'anti-séduction...

    séduction (Part 4)... plutôt l'anti-séduction...

    L'antiséduction ! J'adore le concept ! Bon, à la base, je le dois à La Salamandre qui m'a donné l'idée en mettant en comm' : 'je te propose... Lire la suite

    Par  Lilith
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Leçons de cuisine

    Non, je ne suis pas un boulimique du jeu vidéo ni un drogué de la console de jeu. J'ai juste eu envie de voir ce que donnait la nouvelle solution culinaire... Lire la suite

    Par  Chroneric
    CUISINE, NINTENDO, SOCIÉTÉ
  • Les 10 leçons d'innovation de Pixar

    leçons d'innovation Pixar

    La revue trimestrielle de MacKinsey a réalisé récemment une interview passionnante avec Brad Bird - directeur de Pixar depuis 2000 - sur le thème de la... Lire la suite

    Par  Marianne Dekeyser
    ENTREPRENDRE, MARKETING & PUBLICITÉ
  • Xing, tout en séduction…

    Eh oui, il faut innover, proposer, créer… pour attirer de nouveaux publics, toujours grossir et générer du chiffre. C’est ce que fait Xing qui, “après la... Lire la suite

    Par  Eogez
    INTERNET, WEB2.0

A propos de l’auteur


Gameup 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte