Magazine Insolite

1.200 poulets dans la maison !

Publié le 01 décembre 2008 par Chantal Doumont

1.200 poulets1.200 poulets dans les chambres de la maison !

Mardi, les gendarmes qui se sont présentés au domicile d'un homme à Merdrignac, dans les Côtes-d'Armor, n'en sont pas revenus.

Ils venaient chez cet homme pour une toute autre affaire, et ils sont tombés sur un élevage clandestin de poulets.

Il y avait des poulets dans toute la maison.

Imaginez un peu: 1.200 poulets.

Répartis de la manière suivante: 500 dans l'ancienne chambre du fils, 200 dans le cellier et 500 dans une autre chambre.

Les gendarmes ont fait le calcul: il y avait 70 poulets au mètre carré!

Dans Ouest France, un témoin raconte:

"Quand on poussait la porte de cette chambre, il fallait pousser aussi la couche de fientes qui couvrait le sol. Sans parler de l'odeur."

Les poulets élevés par cet homme d'une cinquantaine d'années étaient prêts à être livrés pour la fin de l'année.

Dans sa clientèle, le "fermier clandestin" avait des particuliers, mais aussi des comités d'entreprise...

Question abattage, l'homme avait retrouvé les gestes d'autrefois.

Il utilisait une échelle posée à l'horizontale avec les poulets dessus.

Et hop!

Et rien ne se perdait.

Les viscères pour les canards, et les poulets morts aux chiens!

La direction des services vétérinaires a été alertée par les gendarmes.

Dans Ouest France, Jean-Charles Quintard, le directeur des services vétérinaires précise:

"Il y avait là 70 poulets au mètre carré. Alors que la loi n'en autorise pas plus de 25, même dans les poulaillers industriels... Il y a un risque pour la santé publique. On a le droit d'élever des poulets chez soi, pas de les abattre s'il ne s'agit pas de la consommation familiale."

Merci au posteur Marc Louboutin pour cette info


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine