Magazine Focus Emploi

Transports, énergie et santé, l'ECE ouvre trois nouvelles options qui intègrent les principaux enjeux de la planète avec le concours de grandes entreprises de ces secteurs d'activité.

Publié le 30 novembre 2008 par Cdefi

Les compétences de ses élèves-ingénieurs en systèmes d'information, systèmes embarqués, télécommunications et réseaux s'avèrent indispensables pour apporter des solutions efficaces, confortables et économes en énergie, qu'il s'agisse de mobilité urbaine, d'habitat ou de suivi des patients sur leurs lieux de vie.


« Les nouvelles technologies ne sont pas une fin en soi, elles sont au service de l'humanité et n'ont d'intérêt que par les solutions innovantes qu'elles apportent à la vie quotidienne, à la société dans son ensemble, à la connaissance des phénomènes et à l'aménagement de notre espace » souligne Pascal BROUAYE, Directeur Général de l'ECE.


Ecole d'ingénieurs généraliste et high-tech, l'ECE confirme sa volonté de répondre aux besoins croissants en ingénieurs des technologies avancées dans tous les secteurs d'activité. Les trois nouvelles options traduisent en particulier le souhait d'accompagner une prise de conscience très large, qui touche aujourd'hui chacun dans son quotidien : la nécessité absolue de rationaliser nos dispositifs de consommation en matière de déplacements, d'énergie et de soins médicaux.


Automobile & transports : les enjeux de la mobilité durable.


La population urbaine a atteint en 2006 le seuil de 50 % de la population mondiale et cette proportion ne fait que croître. En Europe, en 2007, elle est de 75 %. Dans ce contexte, la mobilité en milieu urbain et inter-cités est un enjeu planétaire qui nécessite des solutions de transport efficaces, économes en énergie et en gaz à effet de serre, mais aussi sécurisées. L'information des voyageurs, leur confort et leur sécurité, l'optimisation des consommations en énergies fossiles aussi bien qu'électriques, la rationalisation des plans de transports urbains et interurbains, le contrôle et la prévision du trafic sont autant de sujets pour lesquels une utilisation croissante des nouvelles technologies s'avère de la plus haute importance. L'électronique embarquée est au cœur des systèmes communicants dont sont équipés les véhicules, avec le support d'une intelligence logicielle de plus en plus sophistiquée, ainsi que des dernières avancées en matière de télécommunications.


Les constructeurs, les compagnies de transport, les sociétés d'autoroute et du rail, mais aussi les villes et les autorités publiques sont tous intéressés à l'élaboration de solutions répondant aux enjeux considérables de la mobilité au 21ème siècle. De la qualité de ces solutions dépendront aussi les succès des exportateurs auprès des grandes métropoles du monde entier. PSA Peugeot-Citroën, Ministère des transports, Mines Paristech, Vector, Brime, Toolnet, Hiptol interviennent dans cette option.


 


Energie & environnement : les réseaux énergétiques intelligents


Epuisement des énergies fossiles, pollution, réchauffement de la planète du fait de l'activité humaine, il est temps de diversifier les sources d'énergie et d'en rationnaliser l'utilisation.


Selon Claire BARRETEAU, spécialiste du marché du carbone (société EFFET-DE-LEVIER) et professeur de l'option, « après l'accord de Bali (2007), les pays industrialisés devraient réduire leurs émissions de 25 à 40 % d'ici à 2020 ; l'enjeu d'un tel effort est la menace de la fonte de l'Arctique, le déplacement de millions de personnes venant des pays dits en développement en raison des catastrophes naturelles, la préservation de la biodiversité... ». Réguler l'utilisation simultanée de plusieurs sources d'énergie pour tempérer l'habitat, alimenter les usines de production, chauffer les villes et les grandes infrastructures, tout cela nécessite l'utilisation massive des hautes technologies, dont les « capteurs et les réseaux énergétiques intelligents » constituent la pierre d'angle. Les élèves-ingénieurs de l'ECE entrent ici dans la problématique du développement durable avec des outils concrets issus de leur formation en systèmes d'information, systèmes embarqués, télécommunications et réseaux. EDF, GDF-SUEZ, NEXTEP, SIEMENS, BOUYGUES-IMMOBILIER, SOLUCOM et TECHNIP sont les grands partenaires de cette option dédiée à l'optimisation des besoins énergétiques et des consommations.


 


Santé & technologies : de l'hôpital numérique à la Télésanté


« En 2050, la moitié de la population mondiale aura plus de soixante ans », indique Yannick MOTEL, Secrétaire général de la Fédération LESISS (Les Entreprises des Systèmes d'Information Sanitaires et Sociaux), partenaire de l'option Santé & technologies. Dès lors, l'augmentation prévisible des pathologies et du nombre de personnes ayant besoin d'assistance est considérable et impose une modernisation profonde du système de santé, dans tous les pays.


Cette option traite non seulement de l'harmonisation des systèmes d'information et des réseaux de santé, immense chantier de ce début du 21ème siècle à l'heure du dossier médical numérisé, mais aussi du développement considérable de la télésanté, notamment dans les pays où l'infrastructure hospitalière fait défaut. Les solutions « e-santé » (imagerie à distance, télémédecine, suivi des patients sur leur lieu de vie, dossier médical, ...) permettront d'augmenter l'efficacité des dépenses de santé et le confort du patient, de réduire les coûts et la durée des séjours dans les hôpitaux.


Les plus grandes sociétés de l'informatique, de l'électronique et des télécommunications accompagnent le développement de cette option : ALCATEL-LUCENT, ORANGE, THALES, MICROSOFT, CAP-GEMINI, SAP Business Objects, aux côtés des hôpitaux (HEGP) et de PME performantes (TAM Télésanté, SOFTWAY Medical).


A propos de l'ECE

Fondée en 1919 au cœur de Paris, l'ECE est habilitée à délivrer le titre d'Ingénieur. La formation est axée sur les nouvelles technologies - informatique, réseaux, télécommunications, systèmes embarqués, finance quantitative et médias numériques - au service de l'innovation dans tous les secteurs d'activité. Afin d'intégrer les préoccupations des entreprises, la formation scientifique et technologique des élèves est complétée par des enseignements de communication, langues, management et gestion, ainsi que par une mineure professionnelle à choisir parmi l'ingénierie d'affaires, l'international, les métiers du conseil ou de la finance, la création d'entreprises innovantes, la recherche, le projet personnel. La pédagogie est fortement axée sur les projets et sur l'international. Elle accueille 1400 élèves sur 5 ans. Elle a ouvert une section en apprentissage en 2008 sur 3 ans dans toutes ses spécialités.


L'ECE est membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d'Ingénieurs (CDEFI), de l'Union des Grandes Ecoles Indépendantes (UGEI), de Paris Développement, de Campus France et du Réseau Laureate International Universities, premier groupe mondial d'universités privées.


 


Contacts presse :


Anne-Marie Patard  
ECE  
01 44 39 01 96  
Email : anne-marie.patard@ece.fr  
Alix Béliard 
Groupe 3d Communication
01 46 05 87 87
Email : abeliard@3dcommunication.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cdefi 126 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine