Magazine

L’explosion de Fauld

Publié le 01 décembre 2008 par Julieng

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Royal Air Force utilisait une ancienne mine de Fauld en Angleterre comme centre de stockage qui pouvait accueillir jusqu’à 20 000 tonnes de munitions. Le 27 novembre 1944, ce dépôt de poudre explosa et produisit ce qui était alors la plus grande explosion du monde1 (hors explosions nucléaires).

Presque 4 000 tonnes d’explosifs partirent en fumée, et des témoins oculaires disent avoir vu deux colonnes de fumée noire à des centaines de mètres du cratère résultant, qui est encore parfaitement visible de nos jours.

L’explosion de Fauld

Même si au moins 70 personnes périrent dans la catastrophe, de nombreux hommes qui étaient dans la mine à ce moment là sont remontés indemnes à la surface. On s’accorda plus tard pour imputer la cause de l’explosion à un ouvrier qui travaillait sur une bombe avec un ciseau en laiton - et produisit une étincelle fatale.

Une grande partie du dépôt fût anéanti par la catastrophe, mais le site continua d’être utilisé par la Royal Air Force jusqu’en 1966, et il resterait encore pas mal de munitions qui n’ont pas explosé enterrées dans le cratère.

La BBC a un article sur l’explosion de Fauld (en anglais) et nous avons aussi trouvé un site indépendant avec pas mal de photos de l’époque, notamment celle d’un soldat entreposant une bombe, qui nous laisse imaginer le désastre de l’explosion.

Merci à Chris Davey.


  1. Je suppose que ça ne tient pas compte des explosions d’origine naturelle. ↩

Situation: Angleterre / Catégories: Monuments

Voir dans Google Earth



You're reading an entry from Google Sightseeing Français, which is copyright © 2008 Alex Turnbull & James Turnbull and must not be reproduced without permission.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julieng 479 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog