Magazine Culture

Bruno Heller veut adapter Rome sur grand écran

Publié le 01 décembre 2008 par Nick

Lucius Vorenus (character of Rome)

Image via Wikipedia

Le drama historique Rome, diffusée sur HBO de 2005 à 2007, pourrait être adaptée au cinéma. C’est en tout cas le souhait de son créateur Bruno Heller qui aimerait boucler sur grand écran l’histoire de son oeuvre narrant l’effondrement de la République romaine au profit de l’Empire romain.

Lancée en août 2005, la première saison de Rome avait recueillie des audiences à la hauteur de ses critiques élogieuses grâce à sa diffusion à la suite des Soprano. Mais les coûts de production très élevés (100 millions de dollars pour les 12 épisodes de la saison 1, dont 15% financé par la BBC) poussèrent HBO à renouveler le drama pour une seconde… et dernière saison, Rome étant annulée à l’été 2006, soit plusieurs mois avant la programmation de la saison 2 en janvier 2007.

Dommage, car sans les Soprano en guise de locomotive, la saison 2 fut loin d’être boudée par le public. Mais il était trop tard pour revenir en arrière, car à ce stade, les décors étaient déjà détruits et les acteurs libérés de leur contrat. La chaîne câblée reconnut un peu plus tard avoir commis une erreur en prenant cette décision.

Rassembler la distribution originale de la série pourrait constituer un frein à la production du film. Kevin Mc Kidd (Lucius, cf photo) vient d’intégrer l’équipe de médecins de Grey’s Anatomy et Polly Walker (Atia) fait partie de la distribution de Caprica, la série prequel de Battlestar Galactica, prévue sur Sci Fi. Mais rien n’est impossible et Sex and The City, une autre production de HBO, dont la version cinéma est sortie quatre ans après la fin de la série, est un exemple à suivre.

Bien qu’il ne veuille s’exprimer sur l’intrigue de l’éventuel long métrage, Heller donne quelques précisions sur ce qu’il avait prévu de raconter à travers son péplum : “J’ai découvert que la série allait s’achever alors que j’avais écrit la moitié de la seconde saison,” explique le créateur de The Mentalist. “La deuxième saison devait se terminer avec la mort de Brutus. Les troisième et quatrième se seraient déroulées en Egypte. La cinquième devait traiter de la montée en puissance d’un Messie en Palestine. Mais en apprenant que la seconde saison serait la dernière, j’ai intégré la troisième et la quatrième dans celle-ci, ce qui explique la grosse accélération dans l’Histoire vers la fin. Il y a certainement d’autres pans de l’Histoire à traiter.”

(source : Hollywood Reporter)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Revue Incognita, Bruno Doucey

    Paraît ce mois le troisième numéro de la revue Incognita (avec, à sa tête, Luc Vidal, directeur de la publication et Pierrick Hamelin, rédacteur en chef),... Lire la suite

    Par  Blandine70
    CULTURE, LIVRES
  • Des otages à Rome

    En -256, le consul Marcus Attilius Regulus qui combat Carthage en Afrique, est vaincu, et fait prisonnier. Les Puniques, désireux de mettre un terme avantageux ... Lire la suite

    Par  Hoplite
    CULTURE, HISTOIRE
  • Rome

    Un char tiré par des lions. C’est pas du québecois pour parler d’une Peugeot hein. Des lions, des vrais, et oui. Un mode de transport absolument glorieux. Un... Lire la suite

    Par  Lupus
    SÉRIES
  • [manga] Rome Rome

    Bon bin today je vais vous présenter une nouvelle “section” => manga. Vous pouvez lire en ligne les mangas scantradé par la team Kanoshi. Le premier que je... Lire la suite

    Par  Binooch
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Les études à Rome

    Avec mes latinistes (de 4ème, pour cette année), j’ai démarré une séquence sur “loisirs et culture à Rome”. Rentrée oblige, nous avonc commencé avec l’école à... Lire la suite

    Par  Magistra
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, EDUCATION, ENFANTS, HISTOIRE
  • Fires of rome

    n'est pas le genre de groupe à s'encombrer de détails, à raconter cette première rencontre dans les couloirs du lycée ou à la fin d'un concert dans un petit clu... Lire la suite

    Par  Vincent D
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rome, l'enfer

    Je continue ma lecture de Malika Ferdjoukh. Cette fois, c'est Henri le héros. Jeune garçon de 14 ans cloué au lit par une grosse angine, il découvre une photo d... Lire la suite

    Par  Pralinerie
    CULTURE, A CLASSER

A propos de l’auteur


Nick 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte