Magazine Finances

Identité virtuelle : Facebook VS Open ID

Publié le 01 décembre 2008 par Yioktu

Tout le monde connaît Facebook et désormais Facebook Connect. Mais OpenID ? Bon, ok me direz vous. Ces deux applications n'ont pas le même objectif. On peut aussi se dire que Facebook va tuer OpenId. Mais, il y a un MAIS !

Voyons ces deux applications d'un point de vue technique Open ID, qu'est ce que c'est ? Ce dispositif nous permet d'éviter de remplir les formulaires d'adhésion des sites qui utilisent ce mode d'authentification. Autrement dit, toutes nos informations sont regroupées au sein d'un même provider, et seront distribuées à chaque site qui utilise OpenID et auquel nous souhaitons nous inscrire.

Et Facebook Connect ? Facebook Connect nous permet de lier nos comptes avec des sites de type communautaire (donc jusque là à peu près la même chose), MAIS avec des sites partenaires, des sites qui bien souvent ont mis à disposition des internautes une application pour Facebook. Autrement dit, ces sites possèdent déjà un intérêt pour Facebook, ils profitent de ce dernier pour développer leur traffic, leur visibilité, etc. Leur clientèle est donc là même.

LA grosse différence entre OpenID et Facebook Connect, c'est que les sites que nous pouvons lier à notre compte Facebook, nous y sommes déjà incrits. En effet, Facebook Connect nous permet de LIER nos comptes. Pas de s'inscrire sur d'autres sites à partir de nos coordonnées et identifiants Facebook.

D'un point de vue stratégique

D'un point de vue stratégique, il y a une grosse différence entre ces deux services. Pour Facebook, l'objectif est de permettre aux sites "partenaires" d'accéder aux informations liées au membre. Ses amis par exemple. De là, un brin d'instinct commercial, et vous pourrez déduire les débouchés d'un tel outil. J'ai un membre qui utilise mon site. J'exploite les informations qu'il a bien voulu me donner. Je connais ses amis qui sont présents sur mon site, mais les amis qu'il a sur Facebook je ne les connais pas. Donc, grâce à cet outil, je peux connaître ses amis, et exploiter ces nouvelles informations (campagne mailing, publicité, etc.)

Pour OpenID, l'objectif est différent. Tout d'abord, il s'agit d'un outil libre. Exploitation commerciale nulle ? Pardon ? (si c'est ce que vous pensez, si pour vous le libre est synonyme de non exploitation commerciale, pour quitter mon blog, il vous suffit de cliquer sur la petite croix dans le titre de la fenêtre...). Revenons aux choses sérieuses. Qui dit outil libre dit capacité d'être utilisé rapidement et facilement par un grand nombre de professionnels. Donc, avec OpenID, je sais quel tel pseudo sur tel site équivaut à tel autre pseudo sur tel autre site. Exploiter ceci à la Facebook ? (la croix se trouve sous mac en haut à gauche, sous linux et M$ en haut à droite). Non ! Mais permettre à chacun de n'avoir qu'un seul pseudo , un seul identifiant sur n'importe quel site. Un débouché commercial pour OpenID ? Oui. par exemple, pourquoi ne pas faire un Netvibes like, avec sur la page du membre toutes les informations qu'il a bien voulu donner, voire les sites auquel il est inscrit (et dont il a souhaité l'affichage sur sa page). Autrement dit, pour OpenID, fournir un espace privé sur Internet, sur lequel on pourrait retrouver non pas mon idendité Internet, mais une synthèse de mon utilisation d'Internet. Donc, sur cette page, on retrouvera des liens qui me permettront de me contacter sur les différents sites qui utilisent OpenId, les derniers billets de mon blog, etc.

Dans tous les cas, OpenID souffre du fait qu'il soit libre. En effet, la démarche doi se faire par l'éditeur. Celui-ci va faire le choix d'utiliser OpenId ou pas. Mais quoiqu'il en soit, combien de personnes (d'internautes lambda) connaissent OpenID ? Donc, s'il n'y a pas d'effort de communication de ce côté là, oui c'est sûr adieu OpenID. Mais pas à cause de Facebook.

Au final, j'ai envie de dire qu'on en revient à la perpétuelle différence entre les services "libres" et les services propriétaires / "commerciaux". OpenID nous fournit un outil libre, qui nous permet d'éviter de saisir à chaque fois nos informations. J'entends par nous éditeurs de sites web, "vendeurs" de services web. Autrement dit, nos membres s'inscrivent plus rapidement. La barrière de l'inscription est supprimée !

Du côté de Facebook, j'ai l'impression qu'il s'agit plus d'une politique de type Microsoft voire Apple que Linux et autres. On a un compte quelque part, si on veut utiliser à fond ce compte, on nous propose de le lier avec un autre site. On en arrive à ce que j'ai expliqué à mé chérie il y a quelques mois de cela, l'unique moyen pour Facebook de passer la vague de la mode, et ensuite d'être utilisé quotidiennement par chacun serait de se placer comme msn. Autrement dit un outil indispensable parce que tout le monde l'utilise. Quand j'étais encore sur Windows, j'avais fait ce constat. Quand on démarrait pour la première fois windows, on nous proposait de créer un compte Hotmail. C'est gratuit ? Donc c'est parti ! Et puis de toute façon, regardez autour de vous. En tant qu'étudiant, quand on se passe nos coordonnées, on donne notre numéro de portable et notre adresse msn. Le jour où on se dira "donne moi juste ton nom, je te retrouverai sur Facebook", pour moi ce sera grave. Et en fait, c'est déjà limite le cas. Donc le jour où Facebook sort un outil logiciel (donc qui n'a pas besoin de l'interface web) englobant un service global de communication, Facebook aura su s'imposer, car tout le monde aura ce programme chez lui.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yioktu 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine