Magazine Séries

Ugly Betty : 3.07 Crush’d

Publié le 01 décembre 2008 par Tao

Quand on s’ennuie, quand on n’a rien à faire, c’est toujours agréable d’avoir un petit épisode d’Ugly Betty sous la main. Ce n’est plus l’humour déjanté de la saison 1, tout se voit venir de loin mais ça reste un divertissement convainquant et gentillet qui dans son genre rempli bien mieux son rôle que Pushing daisies. Oui, je sais, j’ai une dent contre le Pie hole cette saison mais ce n’est pas de ma faute.

Situation improbable, la cohabitation avec Betty et Amanda est l’occasion de nombreux gags et bons mots. Il faut dire que leur duo est toujours drôle et Becki Newton est une actrice géniale douée d’un sens de l’auto dérision assez énorme. Ainsi on pourrait citer dans cet épisode, son face à face toute nue avec Betty, son chien mangeant le déjeuner de Betty ou encore dans un registre plus humain sa confession au sujet du peu d’amis qu’elle a en réalité ou celle à propos de ses relations amoureuses où les hommes voient seulement en elle une jolie fille. Par contre son bécotage avec Jesse est incohérent au possible et sert uniquement à retarder une possible romance entre le rockeur et l’assistante pas très jolie. Là aussi, l’incohérence est de mise tellement il y a un gouffre séparant Jesse et Betty. Daniel se découvre même un sens de l’humour quand il parle de Jesse qui est ” so cute “. Vous le saviez vous que Daniel pouvait être drôle ? Comme quoi tout arrive dans cette série, même le plus improbable. Ainsi on a déjà oublié qu’il y a à peine 5 épisodes, il était le père ultra cool d’un fils caché qui plus est français.

Amanda ayant Betty pour side quick, Mark a aujourd’hui sa propre intrigue. Aussi incroyable que cela puisse paraître Mark est le personnage le plus stable de la série car il est toujours en couple avec Cliff et il est l’heure pour eux d’emménager ensemble. Classique, Mark flippe et repousse quelque peu Cliff avant d’accepter sa proposition et plus encore. Par contre plus surprenant, Mark couche avec un gros dur habitant dans l’immeuble de Betty. Je ne m’attendais pas à ça au point que ça m’a un peu choqué. Quelle conséquence cela va t’il avoir ? Peut être aucune. Mais c’était plutôt bien amené.

Là où ça l’est moins, c’est la fin avec Betty et Willy partageant une bière pour noyer leurs amours déçus. Ben oui, Wilhelmina n’a aucune idée de l’état d’esprit de Betty mais l’invite malgré tout à partager sa compagnie. J’ai trouvé cela un peu poussé. Ça aurait pu être touchant mais ça ne l’est pas. Ce n’est même pas décalé. Comme Betty, on se demande comment elle en est arrivée là. Connor commence à me plaire par contre. J’aime son attitude super cool doublée d’une très grande classe mais surtout il remet Willy et Daniel à leur place et cela manque parfois depuis la mort de Bradford. Quelqu’un au dessus de la mêlée. J’aime donc Connor mais une romance à Wilhelmina me plairait d’autant qu’elle semble inévitable. Le choix le plus osé serait donc de ne jamais concrétiser ce baiser fantasmé par la reine de glace au détour d’une conversation.

Bilan : Et bien mes amis j’ai bien aimé. C’est du divertissement à l’état pur. On ne s’ennuie pas une seule seconde et comme c’est la mission de cet épisode, on peut considérer cette dernière comme accomplie. Alors certes on ne rigole pas, j’ai seulement souri aux blagues d’Amanda mais cela ne me dérange pas. J’ai passé un bon moment en soirée et c’est le principal.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tao 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines