Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions: Les matches de 16h et le SNF

Publié le 01 décembre 2008 par Sixverges
De gros matches nous attendaient à 16h et on n'a pas été trop déçus. Surtout pas par les Steelers et la météo...
Broncos 34-Jets 17
Les Broncos ont poursuivi leur saison schizoïde en ramassant les Jets au Meadowlands. Les conditions n’étaient pas faciles avec de la pluie et du frette, ce qui n’a pas empêché Jay Cutler de lancer pour 357 grosses verges bien juteuses. La défensive des Jets ne s’est pas présentée au match, accordant en plus 129 verges au sol à Peyton Ellis. Après leur grosse victoire de la semaine passée contre les Titans, on se demande comment les Jets ont pu être aussi pathétiques devant leurs partisans. Étonnement, c’est Brett Favre qui a paru le plus dérangé par les mauvaises conditions météo, lui qui en a pourtant vu d’autres à Green Bay. Il n’a surtout pas pu convertir une tonne de quatrièmes essais qui auraient certainement pu faire tourner les choses à l’avantage des Jets tout au long du match. Thomas Jones a réussi à garder les siens dans le match avec deux longues courses pour des touchés en première demi mais les Broncos réussissaient toujours à répliquer rapidement. Le fumble de Brad Smith sur un direct snap aura fait mal aux Jets puisque la défensive des Broncos, ridiculement médiocre toute la saison, l’a ramené dans la zone des buts pour un touché. À 17-7, ça forçait les Jets a utiliser le bras de Favre pour revenir dans le match. Et c’est pas toujours bon comme on l’a vu quelques fois cette saison. Les choses se resserrent drôlement dans l’AFC Est et le match Jets-Dolphins dans 3 semaines pourrait être, comme dirait Mario Lemieux, vrrraiment quelque chose.
Steelers 33-Patriots 10
La magie Matt Cassel s’est arrêtée hier alors que les Patriots se sont incliné dans un match marqué par des conditions météo difficiles. On pensait que les Patriots étaient partis pour la gloire après l’interception contre Big Ben en tout début de match. Mais finalement, les deux échappés de Randy Moss au deuxième quart, dont une pour un touché, ont permis aux deux équipes de rester égales 10-10 à la demi.Les Pats se sont complètement effondrés en deuxième demi en grande partie grâce aux cadeaux de Cassel qui a échappé deux ballons en plus de donner deux interceptions aux Steelers. Résultat: 23 points pour les Steelers.
Les deux quarts n’ont pas connu un grand match mais Rothlisberger a réussi ce que Cassel n’a jamais pu faire: Rejoindre ses receveurs dans la zone des buts. Le touché de Santonio Holmes en première demi était particulièrement joli, lui qui a pu garder ses deux pieds à l’intérieur grâce à un habile jeu de jambes. Les conditions météo n’étaient pas évidentes alors qu’il faisait frette en kakarnac, sans compter les cordes qui tombaient sans arrêt. Ce qui n’a pas empêché l’analyste de CBS Dan Dierdorf de répéter tout le long du match que les 150 passes échappés et les multiples turnovers n’avaient rien à voir avec la météo. On a finalement mis la télé sur mute, plus capable d’entendre ses inepties.
Falcons 22 Chargers 16
La saison des Chargers vient probablement de se terminer avec cette défaite devant leurs partisans. Malgré le score serré, le match ne le fût pas vraiment. Ç’a aurait pu se terminer 22-9, n’eut été d’un retour de fumble de 86 verges pour un touché de la défensive californienne. Ladainian Tomlinson a poursuivi sa saison merdique avec un ridicule 24 verges en 14 courses et Rivers a été plus qu’ordinaire avec ses 17 passes pour 149 verges en 30 tentatives.
Matt Ryan n’a pu à trop en faire, amassant 207 verges et 2 touchés. Michael Turner a fait mal à son ancienne équipe en grindant le terrain pour 120 verges. Ça va prendre un miracle pour les Chargers mais on sait jamais avec les Broncos. Ils pourraient très bien perdre tous leurs matches d’ici la fin. Mais ne gageons pas là-dessus.
Bears 14-Vikings 34
On a revu le bon vieux Kyle Orton qu’on aime tant dans ce match. Celui qui est plus qu’ordinaire et qui finit par donner le ballon à l’adversaire. Ç’a fini par donner 17 points au Vikings qui se sont sauvés avec une victoire facile, prenant ainsi le premier rang de la NFC Nord. Le point tournant fût sans contredit les 4 tentatives des Bears de marquer un touché de la ligne de 1. La défensive mauve a plutôt appliqué un retentissant DENIED! qui a résulté en un touché de 99 verges de Bernard Berrian sur la possession suivante. Le reste a été l’affaire d’Adrian Peterson qui a amassé 131 verges et un touché. Faudrait arrêter de dire que les Bears ont une bonne défensive parce que c’est faux. Comme quoi les réputations perdurent plus longtemps que les faits. Avec la défaite des Packers, les Vikes sont fins seuls au sommet de leur division. En attendant de voir si les Sœurs Williams seront suspendues, les Mauves seront bien heureux de savoir qu’ils affrontent les Lions la semaine prochaine. Parce qu’après ça, ça va être plus compliqué contre les Cards en Arizone et les Giants. On va bien voir de quoi ils sont faits.
Les Chiefs ont gagné. On vous en dit pas plus, c’est contre les Raiders alors on s’en contre-saint-ciboirise…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines