Magazine Autres sports

En Inde si la vache est sacrée, le Marwari est divin

Publié le 01 décembre 2008 par Pierreristic

Il s’agit d’une race équine indienne, également appelé Kathiawari.

Le Marwari a la particularité anatomique d’avoir les oreilles se rejoignant aux pointes comme des croissants de lune et parfois se touchants, il est résistant et endurant. Il serait en partie issu du cheval arabe et de l’akhal-téké, race turkmène. Sa taille est entre 1m40 et 1m50 au garrot et toutes les robes sont acceptées. Son histoire épique, son allure, son port de tête, ses caractéristiques emplissent les éleveurs rajasthanis de fierté et d’orgueil. Loué pour son intelligence, ce cheval est une monture agréable et fiable. La tradition décrit ses qualités aussi en fonction de sa couleur de robe. Cinq points blancs sur une robe uniforme au niveau des pieds et au front lui confèrent un caractère chanceux, valable également pour le propriétaire. L’idéal est huit points, la queue, la crinière et les oreilles en plus des cinq précédemment cités. Extrêmement rares, ils assurent le bonheur et une bonne étoile à toute la famille et la maison. Mais attention si un seul des yeux est bleu, le présage est mauvais et les acheteurs peu nombreux.

Il n’y a qu’un seul représentant de cette race en Europe. Il vit au Musée vivant du cheval à Chantilly et son nom est Dilraj. Depuis novembre 2007 existe en France le CNFPCIM Centre National Français pour la Promotion du Cheval Indien Marwari. Cette association possède un centre de documentation et travail en partenariat avec l’Inde afin de faire découvrir le marwari dans son milieu d’origine via des séjours équestres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierreristic 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine