Magazine

Et pourquoi pas l’épreuve du baccalauréat dans une autre langue que le français ?

Publié le 01 décembre 2008 par Micheljanva

On apprend qu’à la demande de Nicolas Sarkozy et après un an de concertation avec les inspecteurs, les propriétaires d'auto-école, les associations de jeunes ou de victimes de la route, le ministère des Transports devrait tracer les grandes lignes du nouveau permis de conduire. Parmi les innovations, l’épreuve du code de conduite pourrait désormais se passer sur ordinateur avec des questionnaires individualisés et même dans une autre langue que le français. Il faudrait savoir si des panneaux de signalisation multilingues seront mis en place pour l’examen de la conduite notamment pour les stop et pour la signalisation des hôpitaux…

Pour le moment, seule Marine Le Pen semble choquée par cette mesure :

"Cette proposition scandaleuse et ahurissante, bafoue l'article 2 de la Constitution stipulant que le français est la langue de la République. Cette manœuvre (…) trahit une fois encore la volonté obsessionnelle de Nicolas Sarkozy d'accélérer le processus de discrimination positive et de communautarisation de la société française. "

Philippe Carhon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte