Magazine Côté Femmes

Corde à sauter et remise en forme

Par Benjamin Magras

Dans les cours de récréation, la corde à sauter est synonyme de passe-temps, parmi tant d’autres jeux pour enfants. Mais dans un club de boxe, on la regarde bien différemment :

La pratique régulière de la corde est excellente pour le maintien de la condition physique.

Ne jetez pas votre corde à sauter

Quinze minutes de corde à sauter ont les mêmes effets bénéfiques sur la santé qu’une demi-heure de footing : dépense d’énergie, perte de poids, entraînement cardiovasculaire… L’exercice est bien plus épuisant qu’on ne l’imagine et il faut une très bonne condition physique pour tenir les quinze minutes consécutives.

Quelques conseils donc, pour les débutants :

  • La corde à sauter s’utilise par tranches de 2 à 3 minutes sur une durée de 15 minutes maximum. Laissez donc à votre corps le temps de s’habituer aux impacts.
  • Faîtes des pauses d’au moins 15 secondes, entre deux séquences de sauts, pour récupérer votre souffle.
  • Pour les premiers essais, il est préférable de sauter deux fois à chaque passage de la corde, jusqu’à trouver votre équilibre.

Une pratique régulière de quinze minutes, trois fois par semaines amène des résultats surprenants en matière de perte de poids en moins de deux mois. Ce n’est pas pour rien que les boxeurs recourent à la corde pour descendre d’une catégorie de poids.

Des sauts, des abdos

Cet exercice fait partie de l’entrainement des sportifs de haut niveau, notamment lorsqu’il s’agit d’améliorer le jeu de jambes : L’ensemble du bas du corps travaille sans relâche pendant l’exercice. Les mollets s’affinent et les cuisses se musclent : On parle de “musculation pliométrique” de la jambe.

Mais les muscles des jambes ne sont pas les seuls sollicités :

  • La ceinture abdominale : Chaque saut doit s’accompagner d’un contrôle du gainage. La contraction permanente de ces muscles est tout aussi efficace que de faire des abdos’ au sol.
  • Le mouvement des bras : Pendant l’exercice, les bras doivent bouger le moins possible et rester éloignés du corps. Seuls les poignets participent à la rotation. On sous-estime cette part de l’effort : c’est elle qui explique que la pratique de la corde à sauter est bien plus éprouvante qu’un simple enchaînement de sauts.
  • Le sens de l’équilibre s’améliore sensiblement. La nécessité de réguler le souffle augmente les capacités respiratoires. Et le travail de gainage a des effets plus que bénéfiques sur la posture, ce qui amène une sensation de légèreté.
  • Inutile de s’attarder sur l’aspect “effort de fond”. S’il y a bien un exercice qui renforce le potentiel cardiovasculaire et l’endurance, c’est la corde à sauter.

Contre-indications

L’exercice est d’ailleurs suffisamment intense pour être déconseillé aux personnes :

  • Sujettes aux tendinites (et plus particulièrement le tendon d’Achille) .
  • Ayant des problèmes de hernie discale.
  • Rencontrant des problèmes au niveau des articulations.

Il est indispensable pour les femmes de porter un soutien-gorge de sport lors de la pratique de la corde à sauter : Le mouvement vertical est douloureux mais aussi et surtout dangereux pour la poitrine.

Choisir son matériel

La première recommandation est de bien choisir sa corde. Prenez des mesures : Placez la corde au niveau du sol et posez votre pied au milieu de celle-ci. Remontez ensuite les poignées vers le haut du corps; les poignées doivent arriver à vos épaules. Si vous souhaitez augmenter la difficulté, elles peuvent se situer au milieu du corps voire au nombril.

Les poignées doivent être ergonomiques. Elles peuvent être en mousse, en bois ou en plastique. L’idéal est de trouver un emplacement pour votre pouce et votre index, afin d’être certain de tenir fermement la corde.

En ce qui concerne la corde en elle-même, elle peut être en nylon léger, en cuir ou en vinyle.

Portez obligatoirement des chaussures de sport pendant l’exercice. Pieds nus, nous pourriez vous faire mal si la corde venait à heurter votre pied mais surtout, l’impact du sol serait catastrophique : Imaginez dans quel état seraient vos articulations après trente minutes de footing pieds nus…

Une fois ces considérations pratiques en tête, il ne vous reste plus qu’à sauter le pas et à vous lancer dans ce sport efficace, qui ne demande ni beaucoup de matériel ni beaucoup de temps, et qui nous rappelle gentiment notre âme d’enfant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Pierre FAY
posté le 25 juillet à 17:35
Signaler un abus

un autre article qui peu etre interessant aussi cocernant la corde à sauter pour les boxeurs :

http://www.boxe-entrainement.fr/la-corde-a-sauter/

A propos de l’auteur


Benjamin Magras 410 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog