Magazine Bourse

Baisse surprenante mais toujours pas d’extrêmes survente

Publié le 02 décembre 2008 par John

Débriefing de la veille

Hier très forte baisse des indices. Le S&P500 perdait presque 9%, l'indice des bancaires à perdu 17% et le pétrole plus de 9%. Bernanke à indiquer que la FED allait chercher de nouvelles méthode car le potentiel de baisse des taux est évidement limité. Il n'a cependant pas fermé la porte à de nouvelle baisse.

Environnement

Hier nous vous indiquions qu'une baisse vers 3100 était probable et qu'une cassure de ce niveau renverrait probablement vers 3000. La rapidité avec laquelle se font les mouvements est impressionnante, nous nous attendions à ce que cela se passe sur 2/3 jours et non quelques heures.

La zone d'attraction située entre 3180 et 3000 (pour le SP 873/793) à été traversée sans problème. La raison est simple, cette zone d'attraction ne contient pas de point de contrôles majeurs, lorsque les prix cassent le haut de la zone, plus grand-chose ne les retiens avant le bas de celle-ci.

La baisse d'hier peut paraitre impressionnante et l'optimisme connu depuis plusieurs jours a prit un gros coup hier ! Heureusement, c'est bon signe pour la hausse, depuis plusieurs jours nous vous indiquions des éléments qui militent pour une hausse à moyen terme, ces éléments n'ont pas changés et nous estimons toujours que les acheteurs moyen terme ont repris le contrôle la semaine dernière.

En revanche, pour que ce scénario reste valide il faudra que la zone des 2980/3000 mais surtout des 795/782 sur le S&P soit défendue. Par défendue nous voulons dire que les acheteurs montrent leurs présence et que les vendeurs ne parviennent pas à maintenir les indices sous ces niveaux plus de quelques heures. Si nous devions constater une cassure et une confirmation (= support devient résistance), les acheteurs moyen terme perdraient encore une fois la main avec un potentiel de baisse vers 2700 et maximum 2600 en excès furtif.

EN CONCLUSION, La zone des 3000 constitue une zone d'achat potentielle mais il faudra plus de signaux d'achat que ce que nous avons actuellement pour songer à risquer du capital. Les plus spéculatifs d'entre vous pourront tenter le trade mais en sachant que sous 2950 et surtout sous 782 sur le SP500 il faudra prendre ses pertes.

Parutions macro-économiques


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


John 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines