Magazine Société

Raphaël encore sur la route

Publié le 02 décembre 2008 par Bordeaux7
raphael.jpg
Après le succès de son album "Caravane" et une tournée de 150 dates, le chanteur revient avec un quatrième disque "Je sais que la Terre est plate", qu'il défendra samedi à la Patinoire
"J’ai abordé cet album comme un écrivain qui raconte des histoires. Je me suis inspiré de ma vie personnelle ", lâche Raphaël, entre deux dates. Des textes écrits à partir d’événements intimes ou encore de romances. Le petit train, la jonque, les limites du monde ou encore le transsibérien sont quelques exemples de la place que tiennent l’imaginaire et le voyage dans son dernier opus. « J’ai écrit l’ensemble des textes lors de ma précédente tournée, il y a deux ans. Je n’ai pas eu besoin de parcourir le monde pour trouver l’inspiration. La tournée de "Caravane" était elle-même un voyage avec son mouvement permanent». Ce qui donne un album poétique souligné par des sonorités folk, reggae, teinté d’influences slaves et toujours ponctué par des ballades. Du propre aveu du chanteur, "Je sais que la Terre est plate" comprend même d’une certaine façon une Face A et une Face B, avec d’un côté les pays de l’Est et de l’autre, les Caraïbes. Raphaël semble ainsi concéder à demi-mots un soupçon de maturité. Avant de se reprendre. « Il reste quand même la musique de roulotte que je fais d’habitude ». Dans un autre style, "Adieu Haïti" en duo avec Frederick Toots Hibbert (Toots and the Maytals), relève la saveur de ce disque. « J’ai rencontré cet artiste jamaïcain au festival Solidays. Il a une voix incroyable ! » Quant aux projets futurs, difficile d’en savoir davantage. Seule certitude, Gérard Manset auteur-compositeur qui avait déjà signé des chansons dans son précédent opus, sera de la partie. Un projet résolument rock avec d’autres artistes serait en préparation. Pour l’heure place à la tournée. Raphaël est enthousiaste dès qu’il évoque un retour à la scène. « On fait de bons concerts avec des choses nouvelles tous les soirs. Pour cette tournée, on a pris le parti de jouer dans de grandes salles ».
Raphaël, samedi à 20h à la Patinoire Mériadeck, 35,50-45,50€.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine