Magazine Culture

Dexter épisode 3.10

Publié le 02 décembre 2008 par Red

dexter3101 dexter3104 dexter3105
dexter3104 dexter3105

La série continue à redresser la barre et on atteint gentiment un haut niveau, peut-être même avec plus de tension que la fin de la saison 2. Je sens réellement que je vais aimer cette fin de saison 3 de Dexter qui avait commencé tout gentiment mais qui impressionne enfin. Je trouve que Michael C Hall et Jimmy Smits prennent leur pied à chacune de leurs scènes, notamment à la fin où on voit vraiment que tout est vraiment bien calculé dans cette série quand même. Cette pseudo-amitié tellement pas crédible en début de saison prend tout son sens quand Prado montre réellement qu'il est un type dangereux et une menace de taille contre Dexter. Même si on sent que c'est toujours Dexter qui va sortir vainqueur du duel entre les deux, il y a quand même un jeu d'échecs assez monstrueux et jouissif entre les deux personnages et de voir qu'en deux épisodes on est passé d'une fausse amitié simulée à un duel entre ennemis, c'est prometteur pour les épisodes qui clotueront cette saison 3.

Dexter / Prado :
Prado continue, à mon grand étonnement, d'être l'atout majeur de cette deuxième partie de saison dans ce face à face redoutable contre Dexter. C'est en quelque sorte la relève de Doakes sauf que Prado n'est pas dans une cage et c'est en cela que l'intrigue est très prenante. Parmi les trois nouveaux personnages dominant chaque saison (Rudy / Brian en saison 1, Lyla en saison 2 et Prado en saison 3), Prado nous semble être le plus dangereux ou le plus sadique (puisque Rudy s'est révélé vouloir retrouver simplement son frère qui est comme lui et Dexter est toujours ou presque ressorti vainqueur de ses face à face avec Lyla). Puis on a vraiment l'impression que Dexter est présenté comme le personnage le plus vulnérable de la saison (si on laisse Rita de côté qui l'a toujours été et elle n'est même pas liée au fil rouge de la saison) ce qui est assez nouveau vu qu'il a constamment été présenté comme le héros qui échappe à toute situation dans les saisons précédentes.

Prado avait visiblement gardé contact tout du long avec le skinner dont on nous a dévoilé le visage dans l'épisode précédent. Et ils préparent quelque chose contre Dexter qui a réussi entre temps à choper la preuve comme quoi Prado a tué Ellen Wolf : la bague.
J'aime que tout soit si bien ficelé dans les épisodes de Dexter. Il y a non seulement de la continuité mais contrairement à d'autres séries, les conflits entre les personnages dans Dexter sont toujours bien complexes et tournant autour de plusieurs éléments perturbateurs. Ca frôle la fascination tellement chaque détail nous amène dans une situation jubilatoire.

Puis il y a quelque chose de fascinant, c'est de voir aussi à quelle vitesse les deux personnages perdent leur avantage pour une domination de l'adversaire. Là où on pensait que c'est Dexter qui dirigeait le conflit au départ, Prado a en réalité un plan b qui consiste, avec ce fameux George King qui est le skinner, à tuer Dexter. Là où Dexter veut tuer Prado en même temps. Comme je l'ai dit, ce revirement de situation à la fin de l'épisode précédent était vraiment la meilleure chose à faire puisqu'on voit à quel point on s'est éloigné de cette pseudo-amitié qui prenait trop de place dans les premiers épisodes de la saison (amitié qui était sincère pour Dexter mais pas pour Prado évidemment).

En parallèle, les problèmes de couple de Prado ne sont pas les plus intéressants même si pour une fois c'est grâce à Rita que les choses ont bougé de ce point-de-vue là puisque c'est elle qui a dit à la femme de Prado qu'il couche avec Laguerta. C'est compliqué cette histoire mais aussi très passionnant. Du coup, ce potentiel divorce amplifiera sûrement la haine de Prado contre Dexter ce qui est encore un bon signe. En attendant, on ne sait pas si Dexter a la situation en main : il est la nouvelle victime du skinner mais il semble avoir un plan assez solide pour détruire Prado en même temps. Et évidemment, il ne va pas mourrir même si je penche plus sur une tentative de meurtre de Prado contre Dexter que l'inverse puisqu'on a déjà eu la formule les deux saisons précédantes (Dexter tuant son frère et Lyla à Paris)
D'ailleurs, à propos de cette fameuse dernière scène, je ne sais pas si c'est légitime de jouer sur l'ambiguité puisqu'on ne voit pas le visage de la personne qui prend Dexter avec lui. La logique voudrait que ce soit le skinner, mais j'émets néanmoins des doutes. Quinn peut-être ? Après, pour le motif, j'en sais rien.

Au niveau des à-côtés, c'est peu passionnant. Déjà Debra qui commence à douter sur la nature de sa relation avec l'indic. Bof, c'était pas très utile. Un peu le genre d'intrigue pour servir à la morale de fin. En parallèle, Batista demande à Dexter d'enquêter sur une personne qui aurait violé son amie. Ca tombe un peu comme ça, juste pour servir à la morale de l'épisode à nouveau. Par contre j'ai bien aimé le commentaire de Dexter dans la voix-off qui dit qu'il s'est abstenu d'inciter Batista à tuer le coupable. C'est très typique du personnage et pour une fois que la voix-off serve à quelque chose, souvent à amener des commentaires cyniques assez drôles ce qui manquait aux saisons précédantes.

Pendant ce temps, les scénaristes gonflent l'épisode avec des scènes où Laguerta est convaincue que c'est le gérant du bar où elle s'est rendue avec Ellen wolf qui est l'auteur du crime. Et vu qu'on sait que c'est Prado, il n'y a aucune tension, même si la scène simultanée où Dexter interagit avec Prado est jouissive quand on voit que c'est Dexter qui domine le dialogue et qu'il observe Prado perdu en prennant l'avantage. C'était une bonne scène.

Puis Masuka doit organiser l'enterrement de vie de garçon de Dexter, ce qui n'a pas d'importance visiblement dans la suite des événements. Pour le moment du moins.

En bref : L'intrigue principale avance et nous donne à nouveau un épisode frôlant la perfection : l'intensité et la pression permettent d'oublier les détails secondaires gênants ce qui est bon signe. Du pur Dexter comme je l'aime avec une complexité qui fait plaisir à voir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog