Magazine Moyen Orient

Nizan en Irak

Publié le 02 décembre 2008 par Magda

zhina

Zhina, Kurde d’Irak, 22 ans.

“J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie”.

Cette phrase immensément célèbre est de Paul Nizan et introduit son premier roman, Aden Arabie, écrit en 1932.

Là où je me trouve en ce moment (dans la partie kurde d’Irak), cette phrase est chargée de sens. A vingt ans, en Irak, on ne s’amuse pas follement. Interdiction de flirter, mariage quasi obligatoire à 20 ans ; impossibilité de s’éclater en boîte de nuit, de voyager à l’étranger faute de visa ; restaurants trop chics et trop chers, et toujours le fantôme de Saddam Hussein dans un coin de la tête…

Et c’est pour cette raison que l’équipe avec laquelle je travaille a décidé de demander à des jeunes Irakiens, rencontrés à la fac, dans la rue, au café… si vingt ans était le plus bel âge de la vie. Alors voilà, chers lecteurs, une première interview d’une minute que j’ai réalisée hier… en français, car ma jeune interrogée de 22 ans a vécu huit ans en Suisse.

Interview (une minute) réalisée par Magda, à Suleymani, Irak, le 1er décembre 2008.

Chaque jour, sur le site de notre équipe documentaire en Irak, vous pourrez désormais retrouver une courte interview d’une minute maximum!

  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Magda 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte