Magazine Autres sports

La descente aux enfers des Jaguars

Publié le 02 décembre 2008 par Sixverges
Lors des prédictions d’avant-saison, bien des experts voyaient les Jags comme des aspirants au Super Bowl. Suite à leur défaite d’hier à Houston, ils se retrouvent avec une fiche de 4-8…
L’an dernier les hommes de Jack Del Rio donnaient la frousse aux Patriots en séries éliminatoires, cette saison ils ne peuvent battre les Texans au Monday Night. Que s’est-il donc passé?
Le gros de la réponse se situe à la ligne offensive. Les Jags ont joué avec une ligne patchée toute la saison car quatre de leurs joueurs se trouvent sur le injured reserve: Les gardes Chris Naeole, Maurice Williams, et Vince Manuwai ont raté la saison au complet forçant l’équipe à s’en remettre au vétéran Dennis Norman (un centre converti) et au jeune Uche Nwaneri. Le tackle substitut Richard Collier a subi l’amputation du jambe et se retrouve paralysé après avoir été atteint de plusieurs coups de feu. Son absence a donc accentué le manque de profondeur le long de la ligne.
À partir de là, tout déboule… L’an dernier le tandem Maurice Jones-Drew/Fred Taylor terrorisait la ligue, les Jags finissant au 2e rang de la NFL avec une moyenne de 149.4 verges au sol par match. Cette saison, avec leur ligne de deuxième ordre, on les retrouve au 17e rang avec une moyenne de 111.5 v/match. Avec les deux mêmes porteurs de ballon, l’équipe récolte 38.3 verges de moins par match que l’an dernier. L’importance d’avoir des bons blocks, Denis…
Évidemment, vu que les équipes adverses ont moins de respect pour le jeu au sol, les Jags voient moins de eight in the box, compliquant ainsi la vie de David Garrard. Dans ce cas-ci aussi les chiffres sont éloquents :
2007: 12 matches joués, 2509 verges, 64.0 %, 18 TDs, 3 INT, 21 sacks, rating de 102.2
2008: 12 matches joués, 2748 verges, 63.6%, 10 TDs, 9 INT, 33 sacks, rating de 82.8
Garrard lance moins de passes de touché, plus d’interceptions, il a perdu 20 points de rating et, surtout, il s’est fait sacker 12 fois de plus que l’an dernier. La mauvaise protection l’oblige donc à forcer des passes risquées, ce qui n’est pas son fort. Le Garrard de 2007 était un excellent game manager qui n’avait pas à gagner des matches à lui seul…
Il faut aussi mentionner que les receveurs de passe des Jags sont atroces. Matt Jones se tire étonnamment bien d’affaires pour un blanc coké mais après lui c’est la dèche. En plus de leur propre flop de première ronde (Reggie Williams), le Jacksonville a signé le flop des Vikings (Troy Williamson), un blessé chronique avec des problèmes d’attitude (Jerry Porter) ainsi qu’un gars tout simplement pas bon (Dennis Northcutt). Vous direz que d’autres équipes (Titans, Vikings) connaissent du succès avec de mauvais WRs mais attendez de voir ce qui va arriver quand les défensives adverses vont enrayer la course deux semaines de suite… En résumé les Jags marquaient en moyenne 25.7 points par match l’an dernier (6e), leur moyenne est de 20.1 points par match cette saison (24e).
Défensivement, les Jags sont un peu moins bon que l’an dernier accordant en moyenne 22.5 points par match contre 19 en 2007. Ils sont moins bons contre la course mais pas mal pareil contre la passe. La défensive était surestimée l’an dernier, elle est juste un peu plus poche cette saison. C’est vraiment offensivement que les Jags souffrent, le tout commençant par les blessure à la ligne offensive, le nouveau nerf de la guerre du football moderne.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines