Magazine Finances

L'Etat bricole et maquille l'aide aux pays pauvres

Publié le 02 décembre 2008 par Cambiste
La France est l'un des pays les plus généreux à l'égard des affamés du tiers-monde et des victimes du sous développement. La preuve - c'est inscrit au budget-, le montant de nos contributions devrait, en 2009, passer de 0,37 à 0,47% du revenu national brut ( ex-PIB). Un bonus de 2 milliards d'euros.
crise-pib-tiers-monde-aide-emmanuelli-errera-oxfam-orsay-michel-charasse-joyandet-bercy-severino-ps-france Mais Alain Joyandet, secrétaire d'Etat à la Coopération et chargé du dossier, a vendu la mèche, le 6 novembre, à l'Assemblée au cours d'un échange bizarrement passé inaperçu. Le socialiste Henri Emmanuelli, auteur d'un rapport saignant sur la coopération, établi à partir du projet de budget 2009, assure que le gouvernement ne tiendra pas ses engagements. En réponse, le sous-ministre passe aux aveux: "Le taux de 0,47% ne sera pas atteint. Il sera plutôt de 0,40%, 0,41% ou 0,42%. J'essaie de parler vrai."

Projets à l'eau

Difficile de "parler vrai" lorsqu'on est trahi par les siens. A plusieurs reprises, en effet, des rapports et documents rédigés par des experts du Quai d'Orsay ou par des élus sont venus contredire l'optimisme et les chiffres officiels. La vérité, affirment-ils, c'est que le ministère du Budget réalise des économies sur le dos des pays sous-développés. Dans son bulletin interne daté du 7 novembre, soit le lendemain de l'accrochage avec Emmanuelli à l'Assemblée, Jean-Michel Severino, patron de l'agence française de développement, mentionne " des coupes radicales quant au budget de subventions-projets ( en direction du tiers-monde), lequel passera, en 2009, de 350 millions à environ 150 millions". Et le haut-fonctionnaire de poursuivre: "Je regrette très profondément ces choix..."

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cambiste 526 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine