Magazine Environnement

Journée mondiale des toilettes

Publié le 02 décembre 2008 par Juliayster
Ce titre peut paraître surprenant, mais c’est pourtant un problème dramatique que pointait l’événement. Le 19 novembre dernier a en effet eu lieu la « Journée mondiale des toilettes », organisée à l’initiative de l’ONU dans le cadre de « l’année internationale de l’assainissement. »
Par cet évènement les Nations Unies ont souhaité lutter contre la mortalité infantile et rappeler que l'absence d'assainissement et d'hygiène représente l'une des causes indirectes mais essentielles de la malnutrition dans le monde, notamment par la propagation de maladies empêchant l'enfant de se nourir. Pour Action contre la Faim, « l’objectif aujourd’hui est que l’assainissement devienne une priorité dans les stratégies de développement et d’intervention d’urgence. La problématique des latrines doit être intégrée de façon systématique à la problématique de l’eau. »
L’assainissement constitue de surcroît une problématique économique majeure : selon l'étude annuelle de Global Water Intelligence, l'assainissement des eaux usées représentera 140 milliards de dollars d'investissements en 2016, contre un peu de plus de 80 milliards de dollars actuellement.
Mais, comme le souligne la Coalition Eau, l’assainissement reste un sujet tabou que l’on n’évoque pas facilement en public dans toutes les sociétés. Selon Cecilia Martinsen – Directeur de projet à l’Institut National de l’Eau de Stockholm, spécialiste des questions d’assainissement - « la crise de l’assainissement est toujours mise de côté lorsqu’on évoque les questions de l’eau ou du développement. » Nathanaël Legeard - coordinateur technique de l’association Toilettes du monde -reconnaît de son côté qu’il est « difficile de mobiliser les acteurs politiques sur ce sujet. »
Ce constat a récemment fait l’objet d’une publication d’intérêt, puisque dans son livre intitulé « Le gros besoin : le monde honteux des déchets humains et son importance », Rose George, journaliste et écrivain, avance que le « gros besoin » de l'humanité, c'est celui d'avoir des toilettes dignes de ce nom. Elle rappelle que des institutions transnationales telles que la Banque mondiale et Water- Aid - une association britannique lancée par de grandes entreprises de traitement et de distribution d'eau - jouent un rôle important dans la définition de sanitaires convenables et considèrent que « si la collecte des eaux usées est à la base du progrès sanitaire, leur traitement crée à son tour des problèmes préoccupants. »

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juliayster 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine