Magazine Environnement

Pologne : plus d’un millier de participants réunis à Poznan sur le changement climatique

Publié le 02 décembre 2008 par Graeme

La conférence des 192 Etats Membres de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) s’est ouverte lundi à Poznan (Pologne) en présence de plus de 1 100 participants pour négocier un projet de convention sur le changement climatique devant entrer en vigueur en 2013, qui fait à présent 82 pages.

« Les plus de 700 pages de propositions ont été distillées en un simple document de 82 pages, que les gouvernements peuvent désormais affiner compte tenu de ce qu’ils souhaitent adopter en 2009 à Copenhague », indique un communiqué.

La conférence de Poznan, qui doit durer jusqu’au 12 décembre, est la première au cours de laquelle les délégués, parmi lesquels des ministres, débattront de leur vision à long terme pour une action coopérative contre le changement climatique, selon l’UNFCCC.

Elle réunit aussi les 183 Etats parties au Protocole de Kyoto, qui expire fin 2012 et qui doit être remplacé par des objectifs plus ambitieux alors que les scientifiques préviennent qu’un changement de température de plus de 2 degrés Celsius sur la planète Terre aura à court terme des conséquences catastrophiques pour les hommes et les êtres vivants de toutes espèces.

Une des questions clefs concerne les mécanismes relatifs au financement, aux technologies et aux capacités destinés à aider les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre tout en assurant la promotion d’une croissance verte.

En 2007, les parties ont convenu de réduire le niveau des émissions de 25% à 40% en dessous du niveau de 1990 – des niveaux qui pourraient être confirmés à Poznan.

Autre question, celle de savoir comment le régime prônant l’élimination des gaz à effet de serre pourra s’autofinancer et comment lier les politiques sur le changement climatique au relèvement économique.

La réunion s’est ouverte en présence du Premier ministre polonais Donald Tusk et du secrétaire exécutif de l’UNFCCC, Yvo de Boer, qui a exhorté les participants à cesser de discuter des thèmes qui ne trouvent pas de consensus et à tenir pour acquis ceux qui ont déjà fait l’objet d’un accord.

Source : ONU


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Graeme 12261 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte