Magazine Culture

Desperate Housewives [5x o9]

Publié le 02 décembre 2008 par Lulla

dnes_v2_dh_gaby_mini_ban

Me And My Town // 15 6oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_66736

   Après plusieurs épisodes plus dramatiques, avec des storylines lourdes et relativement bien menées, et évidemment le grand feu de joie de l'épisode précédent en apothéose, Desperate Housewives revient avec un épisode plus simple, certainement moins prenant, mais qui réussit le tour de force de faire d'histoires banales voires médiocres, des tranches de vies plaisantes et chaleureuses. Dans le genre banal, on ne peut pas dire que les ronflements d'Orson forment un point de départ particulièrement inspiré. Et pourtant ! Il donne l'occasion au duo Orson/Bree de cabotiner comme on aime. Coups bas et petites vengeances sont au programme. Ca ne mange pas de pain mais c'est agréable. On peut quand même saluer le talent de Marcia Cross et de Kyle McLachlan qui sont pour beaucoup dans ce résultat honorable. On nous offre en plus une petite surprise de dernière minute qui donne envie de revenir au prochain épisode ! Le médecin qui va opérer Orson pour faire cesser ses ronflements est ... le petit-ami d'Andrew ! Allelujah ! Les scénaristes se sont souvenus : 1/ Qu'Andrew existait 2/ Qu'il était gay 3/ Qu'il pouvait avoir une vie amoureuse lui aussi. Ca aura mis deux saisons mais nous y voilà ! Espérons que ça ne soit pas juste histoire de meubler un ou deux épisodes. Une relation sur le long terme avec cet homme plutôt charmant serait la bienvenue.

   Dans le genre point de départ médiocre, honteux et tout ce que vous voulez : Carlos va retrouver la vue ! Ca, ça n'arrivera jamais à ce pauvre Andrea Bocelli dont Carlos est actuellement le sosie officiel. Oui, je profite de ma blague avant de ne plus pouvoir la faire ! Un nouveau miracle à ajouter dans la vie des Solis en somme. Ils ont de grosses filles laides (mais terriblement marrantes), on ne pouvait pas plus les accabler, vous comprenez. Dans un sens, je comprends ce choix de faire retrouver la vue à Carlos. Il faut bien avancer dans les intrigues. Cette cécité l'empêche un peu. Ca a apporté quelques bonnes choses la saison précédente. D'un autre coté, je ne peux pas me résoudre à accepter sans rien dire des ficelles aussi grosses. L'explication à ce miracle : "Ben y'a 5 ans les médecins avaient pô vu sur les radios qu'il y avait ce petit quelque chose qui, si on l'enlève, lui permettra de voir à nouveau". On ne peut pas leur faire confiance à ces satanés médecins ! Alors maintenant ? Gaby va redevenir belle et tout redeviendra comme avant ? Ca promet ! Certes, il y a les gamines maintenant mais il va falloir encore tenir deux saisons avec ça. Bon courage ! Ce que j'ai vraiment aimé dans cette intrigue, c'est sa conclusion. Le petit discours de Carlos était vraiment très mignon. Au fait, ça y est, on a jarté la vieille ? Elle reviendra au moment opportun, de préfèrence morte !

vlcsnap_58965

   Susan restera toujours Susan. Et ce constat est déprimant. Pendant que Gale Harold Jackson se rétablit, elle se rend compte -non sans mal, on avait envie de la frapper tant les choses sont évidentes mais elle ne voit rien- que Mike et Katherine flirtent ! Ca ne lui plaît évidemment pas mais on n'en fait pas non plus tout un plat pendant 107 ans. Ouf ! Là où c'est beaucoup plus inquiétant pour les prochains épisodes, c'est qu'elle se rend compte -grâce à Bree, puisqu'encore une fois, elle est incapable de voir quoi que ce soit par elle-même- qu'elle aime toujours Mike au fond. Elle doit décider soit d'aller de l'avant, soit d'avouer ses sentiments à Mike. Quoiqu'elle fasse, ça m'emmerde déjà puisque de toute façon, tant que Mike ne sera pas mort, il y aura toujours ce nuage au-dessus de sa tête. Tuez Mike une bonne fois pour toutes bon sang !

   Peut-être que Dave pourrait aider, non ? Il continue son petit jeu de psychopathe en amadouant Mike. Mais que lui veut-il vraiment à la fin ? Il se traîne pendant tout l'épisode, on veut nous faire croire qu'il a des remords, qu'il s'en veut ... et puis finalement non. Il accuse gaiement Porter d'être celui qui a mis le feu ! Lynette a beau être rusée comme une renarde, je vois mal ce qu'elle pourrait faire cette fois-ci, à part mener une enquête parallèle telle une Experte pour déterminer qui est le responsable. Une fois encore, on peut remercier Felicity Huffman d'être une si bonne actrice. Elle habite tellement son personnage ! From now on, Lynette et Porter ont promis de ne plus se mentir. Et la première chose que fait Lynette après cette promesse, c'est ... de lui mentir ! Quand il va apprendre qu'elle a donné de l'argent à sa bien-aimée pour qu'elle fuit, ça va très mal se passer. Il se trouve qu'elle n'était pas enceinte et qu'elle voulait simplement du fric mais ça, il ne l'acceptera jamais. Ce qui me chagrine le plus dans tout ça, c'est que Porter a un frère jumeau qu'il ne voit jamais, qui ne le soutient pas ... Quant aux deux autre enfants/adolescents Scavo : c'est bien simple, ils vivent dans un monde parallèle !

vlcsnap_60382


// Bilan // Dans cet épisode de Desperate Housewives, ce n'est pas un éléphant qui accouche d'une souris mais une souris qui accouche d'un éléphant ! On part de petites storylines faiblardes pour nous offrir quelque chose de relativement consistant et plaisant. Bien-sûr, il y en a toujours une qui vient gâcher la fête avec une histoire mauvaise du début à la fin.

dnesv2finarticleminibanpk8
 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte