Magazine

Qui sont ces gens qui n’aiment pas les enfants ?

Publié le 04 décembre 2008 par Zappeuse

C’était à la mi-novembre. Des gendarmes déboulent dans un lycée professionnel du Gers, entrent dans une classe et lâchent le chien renifleur. Le prof présent ne peut rien dire, rien faire. Des adolescents sont fouillés, contraints d’enlever une partie de leurs vêtements, menacés d’être mordus par le chien s’ils bougent. Dans La Dépêche , le professeur concerné raconte, dit son indignation, mais cela ne change rien, la preuve : à la même époque, dans le même département, rebelote cette fois dans des collèges, suite à la demande de chefs d’établissements qui voulaient que la maréchaussée parle prévention aux jeunes. Résultat des courses : irruption de gendarmes avec chien au beau milieu d’un cours, des gamins fouillés là encore ainsi que leurs cartables et leurs trousses. Là encore l’intervention est brutale, non annoncée, les enfants et enseignants sont contraints au silence tandis qu’une gendarme pousse la minutie jusqu’à s’intéresser à l’ourlet du pantalon d’une jeune fille de 14 ans (son témoignage est dans Libé ). Le département paisible du Gers serait-il pris d’un coup de folie ?

Ça vaut peut-être le coup de replacer ces mésaventures graves dans le contexte : ça fait déjà un moment que l’ordonnance de 1945 concernant la justice des mineurs est battue en brèche. Ce texte, qui plaçait l’éducation bien au-dessus de la répression, n’a pas les faveurs de notre garde des sceaux, qui n’a pourtant rien d’un vieux tromblon anti-jeunes, du moins à la voir comme ça, avec juste l’image mais pas le son. Cette dame trouve donc normal d’abaisser la majorité pénale à 12 ans et de placer en détention des jeunes loulous de cet âge s’ils ont commis un crime. 12 ans. Hier soir, les infos d’Arte ont fait le point sur la question : la délinquance des mineurs s’est stabilisée ; 18 % des délits sont commis par des mineurs. Ce n’est certes pas rien, mais la punition, si elle est trop lourde et inadaptée, ne risque-t-elle pas d’aboutir à l’effet inverse de l’effet désiré, c’est-à-dire d’enfermer ces jeunes dans une spirale de la violence dont ils sont sûrs de ne jamais sortir ? D’autant plus que ces jeunes sont essentiellement impliqués dans des délits mineurs, du type “vol de vélo”, et que si cela doit bien sûr être sanctionné, cela ne doit en aucun cas empêcher l’enfant de grandir et de devenir un adulte parfaitement honnête. En gros, il serait de bon ton que notre gouvernement reconnaisse que l’erreur de jeunesse existe, et qu’il n’est pas laxiste de privilégier l’éducation à la punition. Je reviens aux infos d’Arte : on apprend entre autre que les mineurs convoqués devant le juge pour un délit récidivent très rarement. En clair, le fait même d’avoir été convoqué au tribunal, d’avoir peut-être pris une bonne engueulade et éventuellement du effectuer quelques travaux d’intérêt général, est une réponse suffisante à la délinquance juvénile. Gardons l’ordonnance de 1945 en l’état, même si des enfants de plus en plus jeunes sont impliqués dans des délits, mais non dans des crimes, qui, heureusement, sont rarissimes. Les infos d’Arte mettent le doigt sur un fait important : un môme mis en prison oubliera vite à quel point ce fut insupportable, et pourra récidiver parce-qu’il n’aura pas été pris en charge sur le plan éducatif.
Notre ministre n’est pas seule à faire une fixation sur les mômes :  lundi, sur Europe 1, le porte-parole de l’UMP a remis le couvert, cette fois à propos de la détection des troubles du comportement chez les enfants de 3 ans. Ce sont encore de grands bébés, et déjà, des gens qui se disent bien intentionnés, veulent ficher les lardons turbulents : t’as piqué le doudou de la copine à la crèche, tu dealeras du shit à 12 ans !
Petite cerise sur le gâteau : décidément l’UMP n’aime pas les mouflets, surtout quand leurs parents militent au PS ou au PC. Pour preuve la garde à vue de deux ados de 17 ans à Levallois-Perret, à la suite d’un conseil municipal mouvementé. A lire dans Rue89 .

ééÂ

ééÂ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zappeuse 1046 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte