Magazine

Le prix de la Hi-Fi

Publié le 24 novembre 2008 par Euterpe

J’inaugure une nouvelle rubrique intitulée : Billet d’humeur.

Une mise au point s’impose.

Je vous vois réagir vigoureusement contre les tarifs affichés par certains manufacturiers de l’industrie hi-fi, au point de m’interroger; savez vous bien de quoi vous parlez?

Faisant suite au commentaire récent laissé par un lecteur, j’aimerais ajouter ceci, quant aux prix élevés de certains produits hi-fi haut de gamme :

De la même manière, il y a les automobiles pour les riches et celles pour les autres, … liste non exhaustive et on peut aller très loin dans les exemples (chaussures, montres, vêtements, meubles, logement, nourriture, …).

Je pense qu’il y a souvent (souvent ne veut pas dire systématiquement) une justification des prix élevés sur les produits hi-fi dit “haut de gamme”; d’une part car leur diffusion est plus “confidentielle” donc moins largement distribué qu’un produit de grande consommation et si le produit en question est fabriqué dans un pays où les charges sociales sont élevées, le tarif sera ajusté en conséquence.

D’un autre côté, c’est un peu logique, si je prends l’exemple d’un travailleur en Amérique du Nord ou en Europe, la moyenne des salaires sont en rapport du coût de la vie, à quelque chose près.

Certes me direz vous, mais les Chinois arrivent à fabriquer moins chers, eux … oui et alors?

Nous ne sommes pas en Chine, vous ne gagnez pas le salaire d’un travailleur Chinois, je ne crois pas que vous seriez heureux de recevoir 150€ pour un mois de votre labeur, bon alors de quoi parlons nous?

Ouvrons les yeux un instant

Les lois sociales et du travail n’ont aucune commune mesure avec celles des occidentaux, de fait, les économies réalisées sur la main d’œuvre permettent d’afficher des prix plus alléchants, cependant quid du contrôle qualité, des normes ISO, du service, des conditions de travail, du respect des lois de protection sur l’environnement ?

Ceci pour vous dire Mesdames et Messieurs, que je ne crois pas que vous seriez très à l’aise de voir votre salaire réduit à celui du véritable niveau de vie d’un salarié Chinois.

Pourtant bon nombre de consommateurs occidentaux se sont pris au jeu, “trop” habitués à consommer “low cost” sans discernement en faisant fi de l’origine des produits, juste pour économiser quelques sous…
Jouer à ce jeu là, c’est scier la branche sur laquelle on est assis, un jour où l’autre, comme ça a été le cas de l’industrie textile au Québec, les usines vont fermer une à une, voire se délocaliser à l’étranger où les salaires des ouvriers sont plus bas, ce qui, en général ne change rien au prix de vente public.

Les gens veulent bien acheter à rabais un produit fabriqué dans un pays lointain par des travailleurs exploités de façon épouvantables, ceci afin de réaliser de substantielles économies.

Mais lorsqu’il s’agit d’eux même, curieusement il ne faut surtout pas toucher à leur salaire, ni à leur condition de travail et je ne parle même pas de leurs acquis et avantages sociaux, dans certaines corporations ça se traduit par un appel à la grève avec en fond l’aide du syndicat, quitte à prendre en otage le reste de la population.

Si les gens acceptent de gagner 8€, 10€, 20€ et plus, de l’heure pour leur travail, ils devraient accepter tacitement de dépenser également pour consommer ce que d’autres ont fabriqué dans les mêmes conditions, sinon, ça n’a pas de sens.

Nous vivons dans une économie de marché, ouverte et libre, mais il ne faut pas verser uniquement dans un sens, sans verser dans l’autre, toute économie est basée sur l’équilibre financier, il faut que les comptes balancent, comme pour une entreprise, si il y a une dépense de1€ il faut 1€ de recette.

Voilà comment ça marche : Je produis, je suis payé pour produire, le fruit de cette production est mis en vente sur le marché, d’autres travailleurs achètent mes produits, moi même je consomme ce que d’autres ont produit ou des services qu’ils offrent, mon salaire est soumis à des charges et impôts, chaque fois que je consomme dans mon pays, je paie des taxes directes (TVA ou TPS/TVQ ou GST) ces contributions permettent d’offrir aux citoyens des services afin d’améliorer la vie au sein de notre société et ainsi la boucle est bouclée.

Chers consommateurs, vos achats, sont les garants de la pérennité des emplois dans votre pays, votre salaire actuel et à venir en dépend, en ne respectant pas les règles, il pourrait s’agir un jour de la remise en question de votre job!

Exemple concret

Regardons ensemble la fiche de paie d’un travailleur du BTP en France, je compte pas moins de 20 lignes de retenues au titre des charges sociales sur la fiche de paie, de mon point de vue c’est énorme!

Le montant horaire alloué à un travailleur au SMIC (salaire minimum) est de : 8,71 € de l’heure.
Pour un salaire de 1227€ mensuel net imposable, le travailleur a gagné en fait 1748€ brut.
Les retenus sur le salaire mensuel du travailleur sont donc de : 521€
Les cotisations patronales se montent quant à elles à : 666,47€.
Total des retenues : 1187,47€
Coût global du travailleur : 2414,47€

Pour que ce travailleur soit rentable combien doit il rapporter à l’entreprise?

Je m’exclame “c’est énorme” … oui, mais, remettons nous dans le contexte en France, ce pays offre des protections sociales hors du commun, un système de santé très élaboré pour tous, riches et pauvres, une garantie d’un revenu minimum pour les plus démunis, des allocations en cas de perte d’emploi, le droit de grève, les 5 semaines de congés payés, les jours fériés payés, les arrêts maladie pris en charge par la sécurité sociale, … et bien oui, il faut bien que quelqu’un paie pour tous ces services, en contre partie, il faut accepter de jouer le jeu, l’argent généré par chaque travailleur DOIT être redistribué dans le circuit de la consommation du pays, sans ça, la machine ralentie, grippe, s’essouffle, pour finir par s’arrêter un jour, on appelle aussi ce phénomène : la crise.

Pour rebondir sur la R&D en occident, c’est un “mal” nécessaire car elle est le préambule obligatoire avant d’en arriver au stade de la fabrication; le taux horaire d’un ingénieur évolue aux alentour de 55$ à 100$ de l’heure (je vous laisse convertir en €).
Une fois un produit finalisé, il faut déjà se remettre à l’ouvrage sur la planche à dessins, penser à améliorer, innover; commence alors une autre étape, celle de l’élaboration de la gamme de l’année prochaine.

Les matériaux employés peuvent faire considérablement grimper la note.(carbone, magnésium, titane, aluminium, cuivre, or, rhodium, platinium, palladium, traitement appliqué aux métaux, je pense notamment à l’Alpha process de Furutech en Asie ou de Gocryo en France, …)

La finition appliquée, est sujette aux tarifs des différents intervenants, sachant qu’un constructeur ne fait que rarement tout à 100% dans ses locaux, il sous traite et ça a un coût, souvent élevé.

Si je prends l’exemple du manufacturier Canadien Aurum Acoustics , ne serait ce que la fabrication du châssis nu de son lecteur de CD haut de gamme, le CDP integris, cela lui coûte à la sortie de l’usine : 800€ et il n’y a encore rien dessus, pas de taxes, ni de connecteurs, pas d’implantation des circuits, pas de “top loading” ni aucune mécanique, absolument rien et il faut ajouter à cela, le transport pour acheminer le matériel à St John, Terre Neuve et Labrador (Canada), les cartons d’emballage, et pour terminer, respecter le quota minimum de fabrication de plusieurs centaines de pièces d’avance!

Les déplacements aux différents salons internationaux, coûtent eux aussi très très chers, du fait des caisses de transport (road case) spécifiques, aux nouvelles normes aériennes, notamment pour les USA, ajoutez à cela le personnel accompagnant, les billets d’avions, l’hébergement, la nourriture, ça commence à chiffrer sévère.
La conception de a à z des emballages, cartes de visites, dépliants, objets promotionnels et autres banderoles.

L’amortissement des outils de production, par exemple une CNC, outil à commande numérique servant à usiner les panneaux de MDF pour la conception des enceintes acoustiques, cette machine coûte 200 000$ à l’achat sans les couteaux rotatifs qu’il faut remplacer régulièrement ou 175$ de l’heure en location, des locaux, les véhicules de l’entreprise, téléphone, fax, l’équipe du personnel, assurances, taxes diverses, …

Si en plus vous déposez un ou plusieurs brevets internationaux (18 000$ par brevet), tout ceci rentre en ligne de compte dans le prix de vente de n’importe quel produit.

Pour finir, le marketing coûte cher, dans certains cas il peut représenter plus de 15% du chiffre d’affaire annuel de l’entreprise.

Une fois ces étapes successives franchies, il reste à mettre le produit sur le marché, c’est à dire se faire connaître, démarcher et livrer auprès des revendeurs les produits en question, sachant qu’il faut visiter régulièrement les boutiques, prendre le temps des démonstrations, et tout ceci, vous vous en doutez a un coût, répercuté à la finale sur le prix de vente public.

Sachez que les marges des revendeurs ne sont pas si hallucinantes que certaines personnes le laisse supposer, sans révéler un secret de polichinelle, le pourcentage varie de 25% (notamment chez Sony et Pioneer) et peut aller à 50% hors taxes, selon le type de matériel, parfois plus, si le revendeur en question réalise des objectifs précis, ce qui fait l’objet d’un contrat signé et encore cela ne concerne que quelques produits ciblés, souvent en fin de vie, voir les pratiques des discounters.

Donc, oui, un câble est plus rentable à vendre qu’un vidéoprojecteur, un écran LCD ou un Plasma qui ne laisse au revendeur que des miettes, il n’est pas rare que le revendeur ne gagne que 12 à 17% sur ce genre d’appareil, il faut qu’il compense ailleurs pour vivre, c’est une évidence.

Avez vous la moindre idée du coût d’exploitation d’une boutique hi-fi de nos jours?

Sur une paire d’enceintes acoustique, la moyenne est de 37%, je ne trouve pas cela si exagéré; si l’on tient compte des charges importantes que doit assumer le revendeur sédentaire, qui stocke pour le fabricant et n’encaisse qu’une fois le produit vendu au client final.
Moi je le trouve plutôt courageux notre revendeur pour s’impliquer à ce point de nos jours.

Notez également que si la matériel est soumis à importation, des taxes de douanes s’appliquent, ce qui vient encore augmenter la note.

Pour résumer, un produit hi-fi peut s’avérer cher car :

Il coûte cher à fabriquer du fait de la faible production, de la R&D, du choix des matériaux, du lieu de production, des investissements importants réalisés par l’entreprise (dépôt de brevet, renouvellement des outils, agrandissement, modernisation), la masse salariale, le marketing, le packaging, les salons, la publicité, les objets promotionnels, les catalogues, les taxes de douanes si appliquées, les emballages de transport, les emballages de présentation, la marge du fabricant, du distributeur et pour finir du revendeur.

Alors voyez vous, quand je pense que vous acceptez de payer sans sourciller 1€ la baguette de pain de 250g faite “simplement” de farine et d’eau + une pincée de sel, qu’à la pompe vous faite la queue pour 1.30€ le litre de carburant, je m’interroge sur la pertinence de faire un procès d’intention aux manufacturiers et revendeurs de produits hi-fi.

Étant moi même un manufacturier Canadien de panneaux acoustiques et de mobilier contemporain hi-fi, je suis plutôt bien placé pour en parler.

Conclusion, il y a un marché éclectique, pluraliste, pour toutes les bourses, que vous ayez beaucoup d’argent ou peu, il y aura toujours un produit fait pour vous satisfaire, allez à la rencontre de votre revendeur ou visitez les exposant lors d’un salon, pour vous en convaincre.

Mon conseil, laissez de côté vos frustrations à la vue de certains produits si chers qu’ils deviennent inaccessibles pour votre bourse, et alors? faites comme si… ou trouvez d’autres alternatives.

Quand je vois passer une Porsche ou une Aston Martin dans la rue, je m’émerveille, j’admire et je souris, je peux parfois saluer le conducteur et lui témoigner mon admiration.

Je peux évaluer les performances d’un appareil hi-fi, d’un boîtier photo reflex, d’un objectif haut de gamme, sans mettre la question du prix systématiquement en avant, mais en mettant en lumière les performances et si d’aventure, je succombe ce sera probablement en achetant usagé, plus en rapport avec mon budget, si en neuf il m’est inaccessible.

Quand je vais écouter un système ou un appareil hi-fi haut de gamme, je me délecte d’avance, je jouis de l’instant présent.
Ceci dit, il faut que j’en ai pour mon “argent”, si ce n’est pas le cas, je cherche à comprendre.

Quand je visite un à un les exposants lors d’un salon, j’ouvre grand mes yeux et mes oreilles, je m’émerveille, j’essaie de conserver mon âme d’enfant, que voulez vous que je vous dise, c’est aussi une question d’attitude personnelle face à la Vie.

Maintenant, laisser croire que tous les produits se valent, je ne suis pas d’accord.

C’est un peu réducteur comme raisonnement, si cela était le cas, ça se saurait depuis longtemps.

Il est d’ailleurs assez facile de vérifier qu’il existe des différences tangibles entre un produit de base et un produit haut de gamme.

Je vous invite à en faire l’expérience, voici quelques exemples :

  • Comparez un vin de table d’assemblage à un millésime 1986 de Bordeaux ou Bourgogne AOC rouge, mis en bouteille par le propriétaire;
  • Comparez une baguette de pain blanc industrielle avec le pain baguette au levain de votre artisan boulanger;
  • Comparez un pâté de foie avec un foie gras entier mi cuit du Gers;
  • Comparez une paire de chaussure Bata à 30€ avec une paire de Paraboots à 200€;
  • Comparez un appareil photo numérique compact de 300€ face à un boîtier reflex numérique de la gamme expert monté avec un objectif à grande ouverture à 3000€;
  • Comparez une Peugeot 205 diesel à une Audi A3 tdi;
  • Comparez un écran 42″ LCD premier prix Samsung avec un 42″ LCD Sharp Aquos 100Hz ou un Loewe;
  • Comparez un disque (CD) standard avec un CD d’un label Audiophile, sous étiquette : FIM, Blue Coast, Venus ou un CCD gold serie;
  • Comparez un lecteur de CD à 200€ face à un lecteur de CD à plus de 8 000€.

J’ai personnellement effectué ces comparatifs pour en arriver à la conclusion que le plus cher est aussi le meilleurs.

Certes, il est possible également de trouver des exceptions du contraire.

Finalement

La pensée magique n’existe pas encore … rien ne se fait sans effort de part et d’autre, soyez en certain.
Si une paire d’enceintes acoustiques est vendue 10 000$ la paire, c’est qu’il y a une réalité économique dont la logique fait loi, si l’entreprise veut durer et pérenniser, elle a fort intérêt à les suivre les règles comptables à la lettre, dans le cas contraire elle court le risque de disparaître, comme tant d’autres avant elle.

Rendons leur hommage

Si un produit a été fabriqué, c’est pour être acheté, c’est dans l’ordre des choses.
Que celles et ceux qui en ont les moyens continuent à acheter des produits “haut de gamme” neufs, je leur en suis éternellement reconnaissant, car ça me permet et à tant d’autres également, de profiter d’acquérir en seconde main des produits jusqu’alors inaccessibles et ainsi réaliser un rêve ou deux

:-)

Cordialement.


Cet édito a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2008, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bonne écoute de musique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Crêpes aux crevettes ww

    Les crêpes aux crevettes sont une délicieuse recette qui associe le goût de la crevette à celui de la béchamel. La préparation de crêpes à 1 SP est assez simple... Lire la suite

    Il y a 9 heures, 24 minutes par   Sabine91
    CUISINE, RECETTES
  • La nouvelle bande annonce de 22 Miles, le film de Peter Berg

    nouvelle bande annonce Miles, film Peter Berg

    22 Miles est un film réalisé par Peter Berg avec Mark Wahlberg, Lauren Cohan, Iko Uwais , Ronda Rousey, John Malkovich, Lee Chae-Rin, Terry Kinney, Sala Baker,... Lire la suite

    Il y a 10 heures, 3 minutes par   Framboise32
    CULTURE
  • Salade fruits et légumes

    Salade fruits légumes

    Surprenante association mais cette salade de fruits et légumes mélangés à des crevettes rapidement sautées est fraîche, légère et goûteuse ; cette recette est... Lire la suite

    Il y a 10 heures, 12 minutes par   Douxmets
    CUISINE
  • Cuvée rosé Légende Château de Pampelonne

    La Cuvée Légende est un vin issu d’une sélection parcellaire rigoureuse du vignoble du Château de Pampelonne. Un rosé d’exception, soyeux, frais et complexe... Lire la suite

    Il y a 11 heures, 1 minute par   Pascal Iakovou
    CONSO, MODE, MODE FEMME
  • MLP #RN refoulée du #WebSummit :)

    refoulée #WebSummit

    je ne peux que saluer la décision de Paddy Cosgrave,  le fondateur du Web Summit qui aura lieu en novembre à Lisbonne. … …Toutefois,  je me demande surtout... Lire la suite

    Il y a 11 heures, 45 minutes par   Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Impressionante exposition Subodh Gupta à la Monnaie de Paris

    Impressionante exposition Subodh Gupta Monnaie Paris

    Je vous avais déjà parlé du très beau musée de la Monnaie de Paris dans cet article. J’y suis retournée pour découvrir l’exposition « Adda /... Lire la suite

    Il y a 11 heures, 59 minutes par   The Cosmic Sam
    CULTURE
  • 20+ choses étonnamment plus grandes que vous ne le pensiez

    La partie la plus importante, soit la chose qui vous fait vraiment dire « wow », c’est l’échelle. Vous ne pouvez pas vraiment apprécier la taille de quelque... Lire la suite

    Il y a 12 heures, 31 minutes par   Loopkinn
    CONSO, DÉCORATION

A propos de l’auteur


Euterpe 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte