Magazine

L'enfant prescripteur dans la publicité

Publié le 17 octobre 2008 par Xazou
L'enfant est aussi utilisé dans les publicités TV en tant que prescripteur, notamment dans l'achat d'une voiture.Si je vous dis: "Dites 33?  .........  806! " Vous vous souvenez ? Cette publicité pour Peugeot que je n'ai malheureusement pas trouvé en vidéo. En 1997, ce spot a fait un malheur dans les cours d'école ! Peugeot a fait un gros coup avec cette publicité dont la signature était "La voiture que les enfants conseillent à leurs parents". La cible ? Les enfants bien sur ! Niveau faire connaitre et faire aimer, la marque avait réussi son pari. Et j'imagine que les ventes ont suivies par la suite.Regardons ces 2 spots pour Renault, et on continue.Pub Renault scenicenvoyé par tanner78Pub Renault Kangoo - Les Simpson (version longue)envoyé par tanner78Donc comme vous l'aurez vu, les marques, notamment dans l'automobile, sont friandes de ces jeunes cibles. Pourquoi? Parce que de plus en plus, les enfants sont des prescripteurs. Ils participent de plus en plus dans l'acte d'achat de leurs parents. Au centre commercial, dans les rayons, c'est sur. Mais dans des achats, comme pour l'automobile, c'est quand même étonnant. Aujourd'hui, les parents consultent les enfants pour la voiture, les vacances, l'équipement de la maison, etc..
Qu'est ce qui plaît aux enfants dans la pub? C'est l'effet "spectacle": les personnages, la musique, le ton. Et cela se remarque dans les spots précedents (les Simpsons, l'éléphant, la musique).Et comment la publicité s'adapte au monde de l'enfant? Par des mondes idéalisés, des personnages stéréotypés, un caractère répétitif et rassurant, souvent repris du monde des contes.Alors certains diront "C'est scandaleux de vendre une voiture (ou autre) à travers un enfant". L'argument est louable. D'ailleurs, le Bureau de Vérification de la Publicité (BVP) réglemente cela afin que les publicitaires n'exploitent pas la crédulité des enfants.Juste un petit rappel avant que vous vous fassiez votre propre opinion: en France, 1 enfant sur 4, entre 8 et 12ans, possède son propre téléviseur. Pour conclure cet article, je vous invite à lire cet interview de Joël Brée, président de l’Association Française de Marketing et spécialiste de l’enfant consommateur et ce document du BVP "Enfants et publicité, entre réglémentation et autodiscipline".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xazou 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte