Magazine Culture

Desperate Housewives épisode 5.10

Publié le 09 décembre 2008 par Red

Allez savoir pourquoi cet épisode m'a rappellé le début de la saison 4 et c'est de loin le meilleur de ce début de saison 5, assez faiblard. J'ai trouvé qu'à peu près toutes les intrigues étaient bien gérées, même celle de Susan c'est dire. Malgré les grosses ficelles, c'est l'épisode le plus drôle de la saison 5 en même temps et même si la série est toujours très coincée, elle fait avec ce qu'elle a mais elle ne pourra jamais égaler une série du câble aux niveaux des dialogues. Mais il y a du progrès et dans l'ensemble l'épisode n'est pas trop déplaisant.

Je vais commencer par Susan d'ailleurs. Déjà je trouve l'acteur jouant MJ assez bon et c'est le point fort de l'intrigue. Dire que les gosses surpassent les adultes dans une intrigue bateau, c'est pas très surprenant pour dh. Mais en suivant l'intrigue je me suis souvenu d'une intrigue d'un épisode passé, le 6 je crois quand Susan et Jackson essayaient de reconstruire leur relation et à quel point cette intrigue était chiante. Ce qui m'a permis d'apprécier davantage ce ptit bout de storyline qui n'a rien d'extraordinaire mais qui fait passer un bon moment. Il est toujours question de Susan et MIke mais bon, les scénaristes ne vont pas changer leurs habitudes et on sent assez facilement que l'absence de Jackson, due à récent accident de Gale Harold, passe finalement assez bien. Je sais je suis cruel envers l'interprète mais bon.

Bree / Andrew :
C'était peut-être l'intrigue la moins réussie de l'épisode, à cause de cet énorme facilité qui n'a pas aidé à rendre l'intrigue crédible même si Marcia Cross s'y donne. C'est évidemment la facilité qui relie Andrew à comme par pur hasard, le type qui s'occupera de l'opération de Orson ! Je sais c'est pour faire avancer les choses, mais ce n'était pas subtil du tout.
Le reste est légèrement meilleur. Bree découvre grâce au couple gay, l'atout premier de cette intrigue il faut l'avouer, que le nouveau boyfriend d'Andrew jouait dans un porno. On nous sort l'excuse bateau de la plus grosse erreur de sa vie au boyfriend en question pour régler l'affaire et évidemment, on met tout cela en rapport avec le passé calamiteux d'Andrew. L'intrigue reste toujours ultra superficielle, quand on compare le traitement du thème de l'homosexualité à Skins. C'est bien sympa de voir Bree supportive et Marcia Cross est à son habitude rayonnante dans ses scènes, mais l'intrigue restera superficielle jusqu'à une éventuelle rupture tout comme le couple gay nous ressortent les gros clichés depuis leur arrivée en saison 4. Mais je dois dire que j'apprécie beaucoup la relation entre Bree et Andrew depuis les saisons 3 et 4 même si comme je l'ai dit il y a bien longtemps, les évolutions dans DH on ne les voit jamais puisque Andrew est passé de fils fouteur de troubles à fils attentionné en l'espace de la misaison entre les 2 et 3. Mais le tout n'est pas trop mauvais pour autant.

Lynette / Tom / Porter :
Ca fait longtemps qu'une intrigue m'ait autant plue dans DH. Je trouve déjà hyper engageant que les scénaristes étalent le tout à chaque épisode dès qu'on croit que l'affaire sera réglée. Evidemment c'est en leur parfait avantage de pouvoir étoffer leur année, mais je trouve le tout un peu beaucoup jouissif. Surtout que passé cette couple ultra moche de Felicity Huffman, le duo Lynette / Tom fonctionne toujours aussi bien et on nous emmène dans des terrains plutôt intéressants. Notamment quand Lynette accepte de prendre Preston pour Porter au procès puisque ce dernier s'est enfui. Alors en effet c'est soap, c'est cliché mais toute cette histoire est assez divertissante quand on voit la dynamique entre la famille Scavo qui s'éloignent de leur énorme stéréotype de famille à intrigues indépendantes par épisode qu'on leur a attribué les saisons précédantes. Le tout fonctionne bien et j'ai vraiment envie de voir la suite pour une fois. Les scénaristes rattrapent le fiasco Kayla de la saison précédente et c'est pas pour me déplaire. Si l'intrigue peut durer encore longtemps avec des retournements de situations jubilatoires je ne suis pas contre.

Gabrielle / Carlos :
Là aussi c'était très bon. J'avoue que cette intrigue de baseball ne m'enchantait pas du tout au début, puis je me suis dit qu'ils vont nous la refaire une énième fois le coup de prendre un détail insignifiant pour traiter d'un problème plus au moins important en rapport avec le couple. C'est un peu ce procédé même si, et excusez-moi par avance si mon côté cucul remonte à la surface, mais j'ai trouvé le geste de Carlos de vendre la balle de baseball super touchant quand il voit que Gabrielle a du sacrifier ses fringues de mannequin. Rooh, c'était chou comme tout, avouez. Puis il faut aussi avouer que la fin de la cécité de Carlos est beaucoup mieux traitée que son commencement quand on se souvient des intrigues douteuses des Solis en deuxième partie de saison 4.

Dave et son passé enigmatique dont je m'en branle complètement :
J'ai tout dit. Je m'en fous. Comme les Mayfair en saison 4. C'est vrai que le mystère de Mary Alice en saison 1 était assez mal géré au niveau du timing des révélations mais au moins c'était intriguant un minimum. Là que sa femme et sa fille soient été celles tuées par Mike et Susan dans l'accident, qu'un miroir soit tombé sur sa fille et que Mike ait sauté sa femme en même temps avant de la tuer parce qu'elle a feint un orgasme, je m'en fous. Bon en tout cas, la scène assez chelou où il parle à la porte et que Lynette est en haut dans les escaliers a le mérite d'être assez drôle.

En bref : C'est rare pour le noter, toutes les intrigues des désespérées m'ont plues (mention spéciale à Lynette et Gaby). On tient donc le meilleur épisode de la saison et il faudra attendre l'an prochain pour la suite.
D'une vue générale, ce début de saison n'égale pas celui de la saison 4 (qui a baissé en qualité dès le 407 quand même) mais reste potable. Si le niveau reste intact, on peut avoir une saison meilleure que la 4, mais moins bonne que les trois autres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Desperate Housewives, Exclue photo!

    Comme vous le savez la prochaine saison de Desperate Housewives se passe 5 ans après le season finale. Les enfants ont donc tous grandi! Après vous avoir annonc... Lire la suite

    Par  Davidous
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Desperate Housewives [Affiche Promo]

    17 août 2008 Desperate Housewives [Affiche Promo] La Saison 5 de Desperate Housewives, c`est dans un peu plus d`un mois ... Voilà la première photo promo ! Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Promo Desperate Housewives saison 5

    En plus de la promo pour la saison 5 (en fin de vidéo), tout sur le tournage avec toutes les actrices de Desperate Housewives. Lire la suite

    Par  Caiera
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Promo : Desperate Housewives Saison 5 (even juicier)

    La saison 3 de Desperate Housewives démarre sur M6 saison 4 de Desperate Housewives commence sur Canal Plus saison 5 de Desperate Housewives -plus osée, plus... Lire la suite

    Par  Nick
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Desperate Housewives [Vidéo Promo]

    25 août 2008 Desperate Housewives [Vidéo Promo] J'ai beau souvent taper sur les femmes au foyer plus si désespérées que ça, j'ai quand même hâte de découvrir... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Desperate Housewives [Photos Promo]

    26 août 2008 Desperate Housewives [Photos Promo] Elles sont enfin arrivées les photos promo de Desperate Housewives et elles sont très belles, pas autant que... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Photos promo de Desperate Housewives saison 5

    Après le trailer de la saison 5 voici les très belles photos promo de Desperate Housewives. Très classes et avec un style soigné. Lire la suite

    Par  Caiera
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte