Magazine Europe

Les 60 ans des droits de l'homme vus de Moscou

Publié le 14 décembre 2008 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com
Les 60 ans des droits de l'homme vus de MoscouVoici une analyse qui tranche avec les discours faits à Paris et ailleurs durant cette semaine. Relatio-Europe publie cet "tribune" par souci d'information. En document révélateur de bien des problèmes de lecture et d'interprétation de la Déclaration universelle (que l'URSS voilà soixante ans n'avait pas approuvée). Un rappel: l'appartenance de la Russie au Conseil de l'Europe repose sur une adhésion aux Droits de l'Homme. Un constat; la tribune reprise ici ne fait aucune allusion aux atteintes aux droits de l'Homme sous le règne du communisme impérial d'etat de l'URSS. L'auteur cite Hitler, pas Staline...

Par Dmitri Kossyrev

Il était une fois l'époque des grandes illusions, lorsque l'on rêvait d'un monde équitable et définitivement libéré des guerres. L'Organisation des Nations unies faisait ses premiers pas. Et le 10 décembre 1948, par la résolution 217 A de l'Assemblée générale, elle adoptait la Déclaration universelle des droits de l'homme. En 1950, l'ONU instaura une nouvelle fête, à savoir la Journée des droits de l'homme, célébrée le jour de l'adoption de la Déclaration.

Les XXe et XXIe siècles n'ont pas particulièrement respecté la Déclaration universelle, se rapprochant plus du Moyen Age, époque où les gouvernants de différents pays faisaient un mauvais usage des normes religieuses sacrées. A en juger par le nombre de personnes tuées, réduites en esclavage, privées du droit de parler leur langue maternelle et ainsi de suite, l'époque contemporaine se révèle être encore pire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog