Magazine Beaux Arts

Paris disparu : la rue Pirouette

Par Bernard Vassor
Par Bernard Vassor Rue pirouette hauteur.jpg Angle de la rue Montdétour ...

 Cette rue porta au moyen-âge le nom de Thourouanne, du nom d'un archidiacre de Paris,  Adam, évêque de Thérouanne ou Tyroie, dun fief du même nom au territoire des Champeaux au XII° siècle. Puis le nom fut remplacé par Pétonnet, Petonnet-en-Tyroie, Pirouet et enfin en 1501 rue Pirouette. Ce nom venait de la pirouette que l'on faisait subir aux suppliciés exposés au pilori des Halles qui se trouvait au débouché de la rue Pirouette, débouchant sur le carreau de la Halle au marché aux poissons. La rue prolongeait la rue de la Petite Truanderie.

PLan pirouette 1834 marché aux poisson largeur.jpg .......... Dans cette rue se trouvait la cour du Heaume, dans un hôtel homonyme. RUE PIROUETTE 05 SEPIA ANCIEN PERE DE FAMILLE cour du heaume.jpg ........ Il y avait dans cette petite rue plusieurs cabarets, à l'enseigne Au vin de pisse-en-l'air, et l'Auberge de l'Ange-Gardien. Dans "Les Misérables", Enjolras fait barricader le petit boyeau de la rue Montdétour, du Cygne de la Chanvreie et de la Petite-Truanderie dans l'épisode où Gavroche va trouver la mort "par la faute à Voltaire" au cours des émeutes de juin 1832 au cours des émeutes pendant la terrible épidémie de choléra morbus. 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog