Magazine Autres sports

Les copines virtuelles de Yaaah

Publié le 15 décembre 2008 par Pierreristic

Yaaah est le seul salon virtuel dans lequel est réuni autant de cavalières passionnées, propriétaires ou non (rappel : féminin car c’est un sujet sur les copines) et qui communiquent ou échangent avec autant de bonne humeur que de courtoisie.

Nous sommes complètement différentes les unes des autres, nous avons des dresseuses, des sauteuses, des westerneuses, des randonneuses, des débuteuses (non débutantes) et même des éclopées du cheval.

Ce qui est formidable, c’est que nous adorons nous moquer les unes des autres, nous ne nous en privons pas, d’ailleurs, il est temps de tirer le portrait de quelques unes.

Fred : il faut bien commencer par la plus active de nous toutes, la tôlière. Fred est très courageuse d’un point de vue équestre car ce n’est pas facile d’accepter d’être débutante à vie.

Western Philo : la râleuse. Toutes celles qui ont écrit une ineptie ont fait sa connaissance rapidement. Elle est intraitable , limite elle fait peur aux nouveaux. Mais il faut reconnaître que c’est notre bible et qu’on adore quand elle pique une crise.

Bilirubine : l’internationale Line, notre canadienne préférée. Nous aimons tellement son peps, sa réactivité, faut pas la titiller non plus. On te vois moins ces derniers temps, tu nous manques, ça va devenir trop calme ici à force.

Rien de Grave : Très décalée, elle est du genre à mettre son cheval à poil. Pas à le tondre, non, mais petit à petit, elle le déshabille. On savait pour le mors et les fers et bien hier, elle a enlevé l’arçon de la selle.

Aglaé : notre prof ! Et une prof comme on en rêvait petites, on fait pleins de fotes et elle fait semblant de pas les voir. Un amour de prof.

Capucine : Notre Brigitte Bardot. Elle adopte tous les nécessiteux à poils qu’elle rencontre. Un grand savoir, de l’expérience mais elle est timide notre Camille.

Malira : Quand elle enlève sa casaque, elle jette un œil critique sur ce qui l’entoure. Il faut juste ne pas la laisser choisir les bonnets.

Ingrid : La douce Ingrid. Toujours aimable, toujours agréable. La copine de rêve.

 Les copines virtuelles de Yaaah  photo chevalKifif : Notre rêveuse. Elle rêve Cob et nous la soupçonnons d’être pipelette aussi, mais pour notre plus grand plaisir.

Koedzeriz : Notre benjamine. Elle parle couramment et uniquement l’islandais ce qui doit décontenancer son prof de français.

Plop : La plus gracieuses. Attention, c’est Madame Plop. La grande classe, elle monte en amazone et ça, c’est beau.

Pour certaines d’entre nous, le copinage a dépassé le stade du virtuel. Les tôliers ont organisé une tartiflette party et donc, des chanceuses (quoique) ont eu le plaisir de mettre un visage sur des  pseudos pas toujours parlant. Par exemple, Bili, elle est pas si rubine que ça. Western Philo, elle nous a fait la bise alors qu’on s’attendait à prendre une grande claque dans l’épaule. Aglaé, elle ne nous a même pas noté à la fin. Nous n’avons pas été déçue par Fred, elle est en vrai comme dans l’ordi. Par contre, notre Capucine ne fait pas beaucoup de bruit en réunion, elle est très, très discrète.

Vous ne trouvez pas que nous faisons une sacrée bande de nenettes ?

Photo par Rod Lewis


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierreristic 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine