Magazine Asie

Un jour, une photo - Siem Reap, la fête des eaux 2008 - le temps qui passe

Publié le 16 décembre 2008 par Céline

Le temps qui passe ...

J'ai 40 ans aujourd'hui, j'en reviens pas.

img_5633_2

J'ai adoré vivre les 10 dernières années, je trouve bien plus satisfaisante que la dizaine précédente.

Mes 3 passions ont toujours été les voyages, la photographie et la cuisine.

J'ai eu la chance de pouvoir voyager sans difficulté à travers le monde et plus particulièrement en Asie mais il me reste encore beaucoup de pays à découvrir.

L'Afrique me manque beaucoup, il y a bien trop longtemps qui je n'y suis pas allée et en Amérique du Sud, je n'ai toujours pas vu Matchu Pitchu, l'un de mes plus vieux reve.

Pour l'instant, ma vie est au Cambodge mais je ne sais pas ce que l'avenir me réserve.

Je n'envisage pas un retour en France même si je sais qu'il a de forte chance que j'y reviennes, le plus tard possible sera le mieux.

Le froid, la grisaille ne me donnent pas envies ; les beaux sourires khmers me manqueraient terriblement ; le travail et l'investissement personnel au sein d'une ONG même en tant que volontaire est bien différent des postes que j'ai pu occuper autrefois, me convient mieux.

Maintenant, il ne faut pas se voiler la face, les amis manquent terriblement et même si grâce à internet, nous avons l'impression de ne pas être si loin des uns des autres, ma vie a changé, mon environnement aussi et par conséquent mes envies et mes attentes.

Nous évoluons tous mais mon regard sur le monde a changé, radicalement.

Ne vous détrompez pas, je ne pleure pas sur ce pauvre monde et ces pauvres gens

j'enrage de voir que l'on ne prend pas soin de notre terre ;

j'enrage d'entendre les mêmes balivernes sur le modèle économique capitaliste totalement dépassé ;

j'enrage de me heurter à des murs lorsque j'explique que tel ou tel action n'est plus bonne, pervertie les populations, augmente la corruption, etc.

j'enrage de voir les touristes refuser de changer de comportements seulement parce qu'ils se donnent bonnes consciences

j'enrage d'entendre toujours les mêmes discours concernant l'adoption, la joie d'élever un enfant sans jamais entendre l'autre voix celle du développement

j'enrage de lire que l'on préfère sauver les banques plutôt que de laisser leurs maisons aux propriétaires

j'enrage de nous voir donner des leçons aux pays en développement alors que nous ne faisons pas mieux qu'eux sur des sujets aussi vaste que la liberté de la presse, la politique et la corruption, les entreprises et les lobbyistes

j'enrage d'entendre ou de lire des clichés colonialistes sur les pays en développement

j'enrage d'entendre des conneries sur TV5 à propos du Cambodge

Je m'enflamme .....   j'espère encore pour longtemps.

J'ai encore l'impression d'avoir la vie devant moi, je voudrais avoir les moyens de continuer à parcourir le monde, d'apprendre, comprendre, transmettre

Bise à tous, Bonnes fêtes de fin d'année

AnneE


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog