Magazine Culture

Dexter [3x 12]

Publié le 16 décembre 2008 par Lulla

dnes_v2_dexter_mini_ban

Do You Take Dexter Morgan ? (Series Finale) //

31081914


vlcsnap_85495

   Le dernier épisode de la troisième saison de Dexter me laisse pantois. Je l'ai trouvé admirablement bien écrit, magnifiquement filmé mais terriblement vide d'action et de surprises. Tout commence par la découverte du corps de Prado par la police. Filmée vue du ciel et en ralenti, cette scène inaugurale est très belle. Elle donne le ton de la suite de l'épisode : lenteur en est le maître mot. Le grand thème de l'épisode, c'est le secret. "We all have secrets. And that way, I'm just like everyone else. Sort of." Tout ce qu'a pu dire Dexter en voix-off était parfaitement écrit d'ailleurs. C'est souvent drôle et parfois même poétique. Ca a toujours été le cas mais c'est particulièrement flagrant dans cet épisode. Rita possède un secret fort surprenant ! Dexter n'est pas son deuxième mais son troisième mari ! Elle s'est mariée à 16 ans, avant Paul. Plutôt que de la confronter à son mensonge, Dexter préfère le lui laisser. Parce qu'après tout, qui est-il pour lui reprocher de mentir ? Il ne fait que ça depuis leur rencontre. Avec elle et avec tous les autres. Il pousse même Maria à garder le secret sur les activités déviantes de Prado. L'affaire est ainsi résolu. Sans coup d'éclat, sans grande révélation ni terrible affrontement. Il y a bien King, le skinner, et puis Ramon, l'emmerdeur. Mais aucun n'apporte ce que l'on attend : de l'action. Quand King kidnappe Dexter, il y a comme un sursaut de vitalité mais ça ne dure pas longtemps et Dex s'en sort une fois de plus beaucoup trop facilement. 

   L'autre grande déception de l'épisode, c'est qu'il ne résolut rien et laisse de nombreuses questions en suspens. On est dans un schéma vraiment très différent des deux season finale précédents et c'est perturbant, d'autant que ça a moins d'impact. Ainsi, Quinn reste un personnage bien mystérieux. Est-ce un simple enquêteur comme les autres finalement ? Je reste persuadé qu'il a ses secrets lui aussi. Il me tarde de les découvrir. Batista et Barbara ? On nous a présenté leur relation sans qu'elle n'ait une incidence particulière sur quoi que ce soit. Donner un peu de profondeur et de bonheur au personnage est peut-être une raison suffisante. Les informations que Deb cherchait sur la maîtresse d'Harry ne sont finalement pas parvenues jusqu'à elle. Le secret de Dexter reste donc bien gardé pour encore un moment. On nous a ouvert de multiples portes qui restent ouvertes.

   L'épisode regorge pourtant de scènes magnifiques. C'est le bonheur et la joie qui prédominent. Cette saison était moins noire que les précédentes. Dexter a pris goût au bonheur. Il pardonne même à son père ! Cela veut-il dire que son fantôme va laisser l'esprit du héros en paix ? Je le souhaite. Je commence à en avoir marre de ses multiples apparitions. Deb aussi est heureuse. Et c'est bien mérité. Elle a trouvé en Anton le compagnon idéal. C'est ce qu'elle croit du moins. Et cerise sur le gâteau : elle arbore désormais officiellement une insigne de détective ! Maria approuve la théorie de Deb qui consiste à faire passer sa vie personnelle avant son travail et décide donc de la lui décerner. Rita est heureuse aussi. Normal : c'est son (troisième) mariage ! Tout se passe formidablement bien. Pas un nuage à l'horizon en théorie. Oui mais le sang qui coule sur sa robe dans le dernier plan de l'épisode est un mauvais présage. L'avenir est sombre, tr_s sombre. Et tant mieux pour nous, télespectateurs. C'est comme ça qu'on l'aime Dex. Sombre.

vlcsnap_84450


// Bilan // Un season finale qui ne manque pas de scènes émouvantes et marquantes. Dexter est heureux mais les télespectateurs beaucoup moins. Si l'évolution du personnage est admirable, il perd en même temps en intérêt (mais pas en sympathie !). Tout a été bizarre dans cette saison. On ne reconnaît pas bien la série que l'on a aimé même si la qualité est toujours au rendez-vous en termes d'écriture et de réalisation. Ce sont les choix scénaristiques qui laissent à désirer. Cette saison était peut-être une parenthèse "enchantée" avant un retour plus noir, plus violent, plus tragique ... Dépourvu de cliffhanger, cet épisode est fait de déceptions multiples. Seul l'attachement à la série fait que l'on reviendra pour une quatrième aventure au pays des serial killers.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog