Magazine

Le chasseur de papillons

Publié le 16 décembre 2008 par Lael69
Adolie Day
Bernard Villiot
Editions Toucan Jeunesse
Album Jeunesse dès 6 ans
Paru en Novembre 2008
Thèmes: Papillons, Rencontre, Poésie.


Mot de l'éditeur: Miss Kabuki aimait les papillons elle s'en inspirait pour confectionner des broches qu'elle épinglait sur le revers de ses vêtements.Monsieur Mirliton aimait aussi les papillons. Il les attrapait dans ses filets pou ensuite les épingler dans des vitrines. Mais un jour, certains papillons furent menacés de mort et d'extinction. Alors, miss Kabuki décida de donner une leçon au chasseur de papillons.

A la fois sombres et éclatantes, les illustrations du Chasseur de Papillons respirent la poésie bucolique. Miss Kabuki aime les papillons et s'en inspire chaque jour pour créer des merveilles. Les papillons sont pour elle source de bonheur et d'inventivité sans cesse renouvelées par leurs ailes colorées. Le soir, Miss Kabuki s'endort en rêvant de ces papillons heureux. C'est sous un tout autre jour que Monsieur Mirliton aime les papillons: ils les épinglent, les collectionnent dans ses vitrines. Monsieur Mirliton aime tant les papillons qu'il veut tous les posséder. Et c'est un triste destin que les papillons connaissent entre ses mains de chasseur. Miss Kabuki est alertée par l'extinction de certaines espèces... Les deux passionnés ne peuvent que se rencontrer... Monsieur Mirliton tombe fou amoureux de Miss Kabuki. Mais l'amour et la possession ne font pas bon ménage quand l'un tue la nature au lieu de la respecter...
Cet album est une merveille. Les illustrations sont magnifiques et Adolie Day crée un univers étonnant empreint de sensibilité et d'originalité. L'histoire est incroyablement bien écrite et la fin nous laisse à la fois rêveur et surpris. Une fin fugitive et éphémère comme ces papillons qui palpitent à travers tout l'album. Miss Kabuki est si élégante mais si fragile dans un coeur déchiré par l'extinction des papillons. Son inquiétude traverse les pages alors que Monsieur Mirliton représente ce côté obscur de l'amour. Un amour pur et respectueux, celui de Miss Kabuki, représenté par des illustrations gaies parfois enfantines, et l'amour détourné, presque perverti que traduisent des dessins aux tons gris et noirs. Cet album est une franche réussite car il sait si bien nous plonger dans ce que j'apelle une beauté contemplative. Cet album est frais, beau, poétique avec ce soupçon de mélancolie qui le rend si magnifique... A lire au plus vite!
Le blog d'Adolie Day, où vous pourrez découvrir d'autres illustrations de l'album.Gaëlle la libraire en parle et ici c'est Eolune...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte