Magazine

Le travail dominical, une atteinte aux racines de la France

Publié le 23 décembre 2008 par Micheljanva

" Démolition de l'église Sainte-Anne à Loos (Nord) | Accueil | Rapport sur les violations de sépultures en France "

22 décembre 2008

Le travail dominical, une atteinte aux racines de la France

Le travail dominical, une atteinte aux racines de la France De Thierry Benoît (Nouveau Centre), député d'Ille-et-Vilaine :

"A un niveau philosophique [...], la problématique de la place de l'Homme dans le système économique doit être prise en considération. L'Homme contemporain ne serait-il qu'un consommateur, en proie à des pulsions d'achat incontrôlables ? Revenir sur le repos dominical constituerait à mes yeux une régression par rapport à l'héritage judéo-chrétien qui structure notre société. Le citoyen se retrouverait assujetti de la sorte à une logique bassement consumériste, qui lui ferait oublier que " l'Homme est la mesure de toute chose ". Autant d'éléments qui me conduiront à ne pas voter la proposition de loi de Richard Mallié, malgré les amendements qui y seront apportés."

Posté le 22 décembre 2008 à 17h56 par Michel Janva | Catégorie(s): France : Politique en France

Commentaires

Malheureusement, ni notre constitution ni nos lois ne font grands cas de ne racines. Sinon nous ne verrions pas tant de mosquées se construire.

Rédigé par : BOGOMIR | 22 déc 2008 18:27:30

On espère surtout que ce député votera contre le travail dimanche parce que son abstention qu'il annonce (par le texte que le Salon présente) favorisera de facto le passage du texte qu'il prétend pourtant être une régression...

Rédigé par : Virgile | 22 déc 2008 20:53:26

Une chose que personne n'évoque : si le Dimanche devient un jour aussi frénétique que les autres, cela aura pour effet d'augmenter de 10% env. la pollution due au trafic routier en ville et ailleurs ! En période de phobie de réchauffement, cela pourrait valoir argument!

Rédigé par : marco | 22 déc 2008 22:48:52

J'aurais deux, trois choses à souligner quant aux propos de ce député :
- Il se situe à plusieurs niveaux dans son discours apparemment : philosophique, sociologique, religieux, puis de nouveau philosophique avec une citation de Protagoras.
Cet homme ne sait sur quel terrain se situer pour donner son point de vue, son opinion. Il est intéressant de s'apercevoir que son exemple philosophique emprunté à Protagoras a tendance à s'opposer à sa défense de l'héritage judéo-chrétien : si l'Homme est la mesure de toute chose, pourquoi conserver un jour de repos dans la semaine qui vaudrait pour tout le monde ? Lorsqu'il utilise le mot "Homme", il parle de qui : du général ou du particulier ?


Et arrêtez de vous enterrez toujours davantage à parler de racines au risque d'oublier l'éclat du soleil ! Sans lui, il n'y aurait pas de racines ! Donc regardons et le soleil et nos racines, mettons les choses en perspective, interrogeons-nous sur les rapports qui existent entre eux. Percevons-nous le ciel lorsque nous regardons la terre ?


Après ces quelques lignes, je me rends compte de deux choses :
- Le discours politique d'aujourd'hui est creux et ne s'adresse pas à notre intelligence.
- On peut parler de n'importe quel sujet, il y aura toujours quelqu'un pour nous parler des mosquées :-)

Rédigé par : guiguite | 23 déc 2008 13:16:59



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte