Magazine Focus Emploi

Le cadeau en box : grande joie ou petite misère ?

Publié le 23 décembre 2008 par Touline

chambord200807.jpgTout récemment en fin de journée, lors d’un de mes retours chemindeferiens, je me trouve à côté d’une jeune femme qui regarde avec épuisement son téléphone portable : il sonne constamment et elle le coupe aussitôt. Peut-être ne sait-elle pas qu’on peut l’éteindre ?

Elle se tourne vers moi et me demande :

- Vous avez fait vos courses de Noël ?

Un peu étonnée de cette question abrupte, j’acquiesce.

- J’espère que vous n’avez pas choisi d’offrir une box comme cadeau !

Pourquoi tant de haine, aurais-je bien demandé, mais mon œil interrogateur a suffi à ce qu’elle me raconte ses tribulations autour d’un coffret cadeau un peu empoisonné.

Ses soucis venaient d’une box, ou coffret cadeau pour les anglophobes. Qu’elle soit qualifiée de smart, wonder, happy ou color, la box est en vogue. En anglais je vous prie. Je ne sais si c’est parce que le concept est anglo-saxon ou si c’est pour faire chic, il n’empêche que c’est in.

Sauf qu’il faut bien penser qu’il y a une date limite de consommation (même si ce ne sont pas des chocolats) et que dans son cas, la box de Noël 2007 était à consommer avant fin 2008.

Cette jeune femme tient des chambres d’hôtes en Sud Loire près de Chambord. Et nouvelle dans cette entreprise, elle a adhéré au concept d’une box « Chambre d’hôtes de charme » l’année dernière pour se faire connaître.

Mais voilà, beaucoup d’heureux récipiendaires de cette box ne s’en sont pas préoccupés immédiatement et, courant novembre, se sont aperçus que leur box allait bientôt s’autodétruire. Plutôt que de perdre le « cadeau » ils se précipitent. Pas trop loin de chez eux. Ils n’ont plus le temps de prévoir un grand déplacement. Et il y a peu d’adresses. Et cette jeune hôtesse est submergée d’appels. 40 par jour. Ses chambres sont toutes occupées. Elle a des tablées dignes d’un pont de mai ou d’un mois d’août. Ses hôtes viennent d’Orléans (40 km), de Blois (25 km) voire de plus près. Son répondeur est saturé, sa messagerie aussi.

- Je ne réponds même plus au téléphone. Et je me suis engagée pour l’année prochaine ! Et je ne gagne presque rien, les prix sont tirés et j’ai si peu de marge.

Pas si wonderfull la box…vue de l’autre bout de la longue-vue.

Elle a réussi à en rire quand même et à l’arrivée nous nous sommes souhaités un joyeux Noël... avec ou sans box.

Très bon Noël à tous


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Touline 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog