Magazine Focus Emploi

Le cadeau en box : grande joie ou petite misère ?

Publié le 23 décembre 2008 par Touline

chambord200807.jpgTout récemment en fin de journée, lors d’un de mes retours chemindeferiens, je me trouve à côté d’une jeune femme qui regarde avec épuisement son téléphone portable : il sonne constamment et elle le coupe aussitôt. Peut-être ne sait-elle pas qu’on peut l’éteindre ?

Elle se tourne vers moi et me demande :

- Vous avez fait vos courses de Noël ?

Un peu étonnée de cette question abrupte, j’acquiesce.

- J’espère que vous n’avez pas choisi d’offrir une box comme cadeau !

Pourquoi tant de haine, aurais-je bien demandé, mais mon œil interrogateur a suffi à ce qu’elle me raconte ses tribulations autour d’un coffret cadeau un peu empoisonné.

Ses soucis venaient d’une box, ou coffret cadeau pour les anglophobes. Qu’elle soit qualifiée de smart, wonder, happy ou color, la box est en vogue. En anglais je vous prie. Je ne sais si c’est parce que le concept est anglo-saxon ou si c’est pour faire chic, il n’empêche que c’est in.

Sauf qu’il faut bien penser qu’il y a une date limite de consommation (même si ce ne sont pas des chocolats) et que dans son cas, la box de Noël 2007 était à consommer avant fin 2008.

Cette jeune femme tient des chambres d’hôtes en Sud Loire près de Chambord. Et nouvelle dans cette entreprise, elle a adhéré au concept d’une box « Chambre d’hôtes de charme » l’année dernière pour se faire connaître.

Mais voilà, beaucoup d’heureux récipiendaires de cette box ne s’en sont pas préoccupés immédiatement et, courant novembre, se sont aperçus que leur box allait bientôt s’autodétruire. Plutôt que de perdre le « cadeau » ils se précipitent. Pas trop loin de chez eux. Ils n’ont plus le temps de prévoir un grand déplacement. Et il y a peu d’adresses. Et cette jeune hôtesse est submergée d’appels. 40 par jour. Ses chambres sont toutes occupées. Elle a des tablées dignes d’un pont de mai ou d’un mois d’août. Ses hôtes viennent d’Orléans (40 km), de Blois (25 km) voire de plus près. Son répondeur est saturé, sa messagerie aussi.

- Je ne réponds même plus au téléphone. Et je me suis engagée pour l’année prochaine ! Et je ne gagne presque rien, les prix sont tirés et j’ai si peu de marge.

Pas si wonderfull la box…vue de l’autre bout de la longue-vue.

Elle a réussi à en rire quand même et à l’arrivée nous nous sommes souhaités un joyeux Noël... avec ou sans box.

Très bon Noël à tous


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’aquarium Chiraumi d’Okinawa

    L’Aquarium Churaumi d’Okinawa a été inauguré en 2002 au sein du parc Ocean Expo, remplaçant l’ancien aquarium du site de l’Expo 75. Il se situe sur la... Lire la suite

    Par  Kaelus
    A CLASSER
  • Misère, misère …

    “Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil” ! Nous avons tous ce refrain en mémoire. Il m’est revenu aujourd’hui à la lecture de notre PQR... Lire la suite

    Par  Bo
    HUMEUR, POLITIQUE
  • L’affaire Siné

    Siné sème sa zone, encore une fois, mais à son corps défendant. C’est l’étonnante et folle polémique de l’été, une sorte de lynchage médiatique. Lire la suite

    Par  Philippe Thomas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Un Kandinsky reproduit en Bavière

    La ville allemande de Weilheim a reproduit une toile de Vassily Kandinsky sur le pavé de la place Marienplatz de 2100 m² qui avait servi de modèle au... Lire la suite

    Par  Mega
    INSOLITE, PHOTOS INSOLITES
  • Ma première fois

    Houpy ! Suite a mon dernier billet “Mon coup de gueule” j’ai eu droit a un commentaire d’un troll ! Un con qui vient dire qu’il faudrait que je ferme ma gueule... Lire la suite

    Par  David Rodrigues
    INSOLITE, VIDÉOS INSOLITES
  • Lyonel Trouillot : L’amour avant que j’oublie

    Sur ce livre bâti sur une rencontre paradoxale, entre un écrivain haïtien et une future porte-parole de la Minustah à Port-au-Prince, publié chez Actes-Sud en... Lire la suite

    Par  Christian Tortel
    CULTURE, LIVRES
  • Obtenir l’accès à l’Ossétie du sud

    Le président du CICR, Jakob Kellenberger, est arrivé hier à Tbilissi en Georgie. Il est aujourd’hui à Vladikavkaz en Ossétie du nord et sera demain à Moscou.... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMANITAIRE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ

A propos de l’auteur


Touline 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog