Magazine Culture

Prison Break [4x 16]

Publié le 23 décembre 2008 par Lulla

dnes_v2_pbreak_mini_ban

The Sunshine State // 5 ooo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_1956551

   Etrangement, je ne me suis pas ennuyé pendant cet épisode et je me suis même surpris à apprécier. Pas tout, loin de là. Plein de petites choses m'ont agacé. Mais c'était digne d'intérêt à mon sens. On sent que la fin de la série approche et qu'il faut, par un moyen ou par un autre, se recentrer sur les frères et leur histoire. Ainsi, un psy de la Company annonce à Michael que sa mère n'est pas morte et qu'elle travaille même pour eux depuis toutes ces années ! Mensonge ou vérité ? Assez rapidement, on se dit que ça ne peut qu'être la vérité, c'est le seul moyen de relancer un tant soit peu l'intérêt. Et c'est effectivement vrai. Mieux encore : si elle travaille toujours pour la Company, elle est aussi contre elle en même temps ! C'est elle qui détient Scylla actuellement. C'est une surprise. Du moins pour moi qui regarde les épisodes sans plus réfléchir désormais. Je ne sais pas si certains télespectateurs se doutaient de ce qui se tramait. Reste que j'ai du mal à comprendre comment peut se justifier la maladie de Michael maintenant ! Même si ça paraissait déjà invraisemblable, la piste de l'hérédité était une possibilité. Mais si en fait elle n'a jamais été malade, comment justifier cela ? Peut-être qu'elle a effectivement été malade et que la Company s'est servi de sa faiblesse pour la faire entrer dans leur rang. Mais pourquoi elle ? Tout ça nous fait poser pas mal de questions et c'est pas plus mal puisque la série va être absente de l'antenne pendant quelques mois. C'est loin d'être suffisant pour créer de l'impatience mais c'est toujours mieux que rien.

    Les facilités et autres idioties sont toujours nombreuses. Je pense surtout à Michael qui réussit à s'échapper avec un peu d'eau, de détergent et deux tuyaux. Pour en arriver là, ça ne peut qu'être une blague des scénaristes. Trois giclés etles méchants armés sont parterre ! Puis il y avait une chance sur mille pour que ça marche. Sara arrive de nulle part au moment opportun. Comment savait-elle qu'il fallait foncer dans cette voiture ? Des dons de voyance certainement. Ou alors un détail qui m'a échappé. C'est possible aussi. Du coté des bras cassés, les changements de camps se poursuivent. Gretchen pactise avec l'ennemi, avant de se rétracter en tirant sur tout le monde. Mais elle se fait prendre à son propre jeu en recevant quelques balles dans le ventre. On la laisse ainsi agir sur le bitume. Etait-ce la dernière fois qu'on la voyait ou prépare-t-elle déjà son come back fracassant ? Vu le peu de temps qu'a mis Michael pour se remettre de son opération, tout est possible ! Mahone, après sa virée avec ses anciens collègues, retrouve la bande. Il est toujours très inutile, au même titre que Self et Lincoln. En fait, ils servent tous à rien. Lincoln fait son méchant mais on a bien du mal à y croire. Tiens, ce serait marrant qu'à la fin de la série, pour une raison ou une autre, il retourne en prison.

vlcsnap_1969449


// Bilan // Dans un grand élan d'indulgence, j'accorde trois étoiles à cet épisode. Comparé à beaucoup d'autres, il était pas trop mal ficelé malgré les facilités et il relance surtout l'intérêt, bien que de manière relativement minime. Retour de la série dans quelques mois pour la phase finale ... Enfin !

dnesv2finarticleminibanpk8


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog