Magazine High tech

Débat : Left 4 Dead - PC/Xbox360

Publié le 25 décembre 2008 par Gameup

Salut tout le monde ! aujourd’hui, je vous propose une nouveauté sur site : le test débat. Comme on l’a dit, nos avis seuls ne comptent pas et on est ici pour partager nos sentiments vidéo ludiques avec vous. Et c’est pour cette raison que je vous propose le débat sur Left 4 Dead. Ce jeu est maintenant sorti depuis plus d’un mois. Il a été encensé par la presse et bon nombre de joueurs. Et pourtant, malgré tout cela, les avis restent partagés.

Maintenant, je vais vous expliquer comment ça va se passer : je vais donner mon avis sur le jeu, et à vous de faire de même. Vous pouvez rédiger votre avis dans le commentaire que j’intégrerais ensuite à l’article pour ainsi faire un article complet avec les impressions de plusieurs personnes. Bien sur, les avis doivent être argumentés et ne doivent pas ressembler à “ouai, il é tro bien se je lol”. Alors lâchez vous ! dites tout ce que vous avez sur le cœur à propos de ce jeu, que ce soit des infos inédites et des “élucabrations”.

L’avis de Numou :

Je l’annonce tout de suite, j’ai vraiment pas aimé. On m’a vendu le jeu comme un survival horror. En tant que grans fan de la série Resident Evil, j’ai vu en ce jeu un vrai Resident Evil Outbreak (mauvais jeu sur PS2 qui devait se jouer en multijoueur pour sortir d’une ville infesté de zombies). Ce RE avait beau être pas terrible, c’était bien un survival horror et L4D n’en est pas un. C’est un pur FPS. Quel est le but du jeu ? On part d’un point, il faut rallier l’autre point et dégommant tout ce qui bouge. On le fait une fois, on trouve ça sympa, mais au bout de la 10ième fois, ben on s’emmerde. 4 “scénarios” qui se bouclent chacun en une heure. Les scénarios ne proposent aucunes histoires, c’est à chaque fois “4 personnes (et tout le temps les même) sont dans un endroit infesté de zombies et ils doivent s’en sortir”. Niveau réalisme, c’est à mourir de rire. Les zombies arrivent de partout et de n’importe où. Tu nettoies une zone, tu t’en vas, tu y reviens, tu tombes sur des zombies. Ces trucs repopent comme des vulgaires bestioles de mmorpg. Autre truc marrant, quand tu meurs, tu respawn dans une pièce et les autres doivent venir te chercher. Quand tu viens de te faire éclater la gueule par le tank et qu’il ne reste de toi que des morceaux éparpillés façon puzzle, c’est très réaliste. Le minimum pour un survival, c’est que quand tu meurs c’est game over.

Bon, les graphismes, le son, c’est le gros point fort du jeu. A part ça, c’est du pur défouloir. Et moi j’attend toujours un vrai survival horror online.

Raton-Laveur :

“Je l’annonce tout de suite, j’ai vraiment pas aimé. On m’a vendu le jeu comme un survival horror. ”

C’est pas bien de juger sévèrement un jeu parce qu’un “vendeur” a mal fait son boulot .

Numou :

Je ne me permettrais pas de juger aussi sévèrement un jeu juste parce qu’il ne me convient pas. En même temps, on pourrait épiloguer longtemps sur ce qui est un “bon” jeu. Je suis parti bille en tête comme si c’était un survival, ce qui n’était pas le cas. J’ai donc changer de point de vue pour me forger un avis sur le coté “fps bourrin”. Et ce jeu est comme la partie multijoueur d’un jeu fps type HL. On s’amuse à s’entretuer quelques jours et on passe vite à autre chose. Et il n’y a même pas un mode histoire solo. Ca fait cher pour 45€.

Il est vrai que je me suis trop emballé sur les bétises qu’on est arrivé à me faire gauber sur ce jeu. Mais ça, je ne peux que m’en prendre à moi même.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gameup 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog